Biographie

Frank. Cinq lettres, une syllabe, un prénom qui claque. Ou bien un adjectif, en anglais : « franc, direct ». Quelque soit le sens que l’on donne au mot, il résume à merveille l’esprit de ce quintette, auteur de pop-songs lumineuses, dont les mélodies vont droit au cœur. Résolument empreintes du son des seventies, les chansons de Frank évoquent les envolées mélodiques de Paul McCartney et des Carpe...nters, sans jamais ombrer dans le sucré, le naïf ou le complaisant. Au contraire : elles célèbrent avec modernité l’innocence et la noblesse d’une pop dont la simplicité n’est qu’apparente. Né il y a quatre ans à Paris, Frank est le fruit d’un melting-pot international. Sa chanteuse néo-zélandaise, Claire Price, développe ses talents de songwriter et de photographe depuis près de dix ans en France, alors que son bassiste, l’Américain Jeff Hallam, a officié aux côtés Dominique A, Brisa Roché, Loane). Avec eux, trois Français bien connus de la scène pop parisienne : Frédéric Fortuny (Autour De Lucie, Da Silva, Mai) aux claviers, Sébastien Buffet (Dominique A, Miossec) à la batterie et le guitariste Philippe Begin (Loane, Love Bizarre). Avec Frank, leurs histoires, fantasmes et désirs se sont rejoints, mêlés, nourris les uns des autres : pop californienne et blues groovy, romantisme décomplexé et sourires en coins, Jane Birkin, Burt Bacharach, The Eagles et Fleetwood Mac. Résultat : des refrains euphorisants, des claviers vintage qui scintillent, des rythmiques solides et des guitares parfois mordantes, le tout porté par une sincérité rare, profondément touchante. Le son de Frank, sensuel et puissant, forme un écrin idéal à ses mélodies structurées avec une rigueur exemplaire. Le premier EP du groupe, sorti en 2010, et leurs performances live (au Café de la Danse, au Baron ou encore China) en sont la parfaite illustration : des toniques Hit The Street et 4 in The Afternoon au lyrisme « larger than life » de Ordinary Life et Feeling So Alive en passant par la légèreté mutine de This Time This Summer, impossible de résister à l’envie de fredonner un refrain, un chœur, une mélodie. Preuve que Frank a trouvé la formule magique, celle dont sont fais les vrais tubes. Promis, ce n’est que le début.