Biographie

Il a comme beaucoup d’autres touché sa première guitare à l’adolescence et très vite ce Lyonnais a formé son premier groupe, suivant en parallèle des études et refaisant le monde le soir dans les bars en compagnie de ses amis avant de créer le projet Fred.K et de s’offrir un maxi et un album mais aussi un déracinement vers l’Amérique du Nord et plus particulièrement le Québec où il passera pas mal de son temps.

Encore des concerts dont une tournée avec un quatuor à cordes et voilà Fred qui abandonne son K pour devenir Raspail , un nom qu’il tient de sa grand-mère, et pour se lancer dans un album éponyme dans lequel son art éprouvé de la chanson française est mis en valeur par Jean-Louis Piérot, brillant réalisateur ayant contribué aux succès d’Etienne Daho, Alain Bashung, Marianne Faithfull et autres Tété. Une bonne raison pour reprendre la route en solo ou encore en première partie de Zaz qui lui a ouvert les portes de sa tournée début décembre jusqu’en mars dernier

La plume de Fred Raspail garde en elle cette allure élancée acquise par l’artiste lors de ses études littéraires, le ton se veut pur et spontané, la guitare très urbaine et en même temps soulignée par des orchestrations soignées, la réunion de toutes ces originalités finissant d’emmener la dizaine de chansons de l’ouvrage vers les sphères où l’on croise généralement les plus grands noms de la nouvelle mais aussi de l’ancienne chanson française.