Biographie

Frédéric Diefenthal est né le 26 juillet 1968, à Saint-Mandé (Val-de-Marne) et passe son enfance dans le Gers. Il termine l'école à 15 ans et après avoir tenté sa chance dans l'hôtellerie et la coiffure, il se lance dans des cours de théâtre. Il débute sa carrière télévisuelle en 1990 dans des publicités, des clips ou des séries TV. De 1993 à 2000, il est un des acteurs principaux de la série de TF1, Le juge est une femme et connaît un début de notoriété. Mais c'est le film Taxi de Gérard Pirès qui lui apporte le succès au cinéma en 1998. A la fin des années 90 et au cours des années 2000, il joue dans de nombreux téléfilms, séries TV, ainsi qu'au cinéma, mais il s'essaye également à plusieurs reprises au théâtre. Au printemps 2013, il présente un documentaire sur l'histoire criminelle de Paris (diffusé sur 13ème Rue), dont il tire un livre Paris, Capitale du crime (Michel Lafon).

Quelques éléments de carrière :

  • 1990: La Totale de Claude Zidi (cinéma)

  • 1993-2000: Le juge est une femme (série TV)

  • 1996: Bagatelle(s) de Noël Coward, mis en scène par Pierre Mondy (théâtre)

  • 1998: Taxi de Gérard Pirès (cinéma)

  • 1999: Taxi 2 de Gérard Krawczyk (cinéma)

  • 2000: Belphegor, le fantôme du Louvre de jean-Paul Salomé (cinéma)

  • 2000: Les âmes fortes de Raoul Ruiz (cinéma)

  • 2002: Taxi 3 de Gérard Krawczyk (cinéma)

  • 2004: Bien agités de Patrick Chesnais (téléfilm)

  • 2005: Clara Sheller (série TV)

  • 2006: David Nolande (série TV)

  • 2006-2008: L'important d'être constant d'Oscar Wilde, mis en scène par Pierre Laville (théâtre)

  • 2007: Taxi 4 de Gérard Krawczyk (cinéma)

  • 2010: Chateaubriand de Pierre Akine (téléfilm)

  • 2010: Kramer contre Kramer d'Avery Corman, mis en scène par Didier Caron et Stéphane Boutet (théâtre)

  • 2013 (avril): Le voyageur sans bagage de Jean Anouilh, mis en scène d'Alain Fromager et Gwendoline Hamon

  • 2013 (juin): Le renard jaune de Jean-Pierre Mocky (cinéma)

Biographie de la Documentation de Radio France, avril 2013.

Crédit photo : Georges Seguin