Biographie

Né en 1974 à Lyon, Frédéric Keck a étudié à l’Ecole Normale Supérieure de Paris et à l’Université de Californie à Berkeley. Il a soutenu sa thèse de doctorat en philosophie à l’Université Lille III sur le problème de la mentalité primitive dans l’œuvre de Lucien Lévy-Bruhl. Il entre au CNRS en 2005 pour travailler sur les crises sanitaires causées par les maladies animales. Il reçoit la médaille de bronze du CNRS en 2011 pour ses travaux.

Membre du Laboratoire d’anthropologie sociale du Collège de France, il y dirige l’équipe Relations hommes/animaux : questions contemporaines et le projet Représentations sociales des pathogènes aux frontières d’espèces . Frédéric Keck a également enseigné l’anthropologie et la philosophie à Paris, à Lille, à Buenos Aires et à Tokyo.

Bibliographie sélective :

  • Lévi-Strauss et la pensée sauvage, Paris, PUF, 2004
  • Lucien Lévy-Bruhl, entre philosophie et anthropologie. Contradiction et participation, Paris, Editions du CNRS, 2008
  • Conflits d’experts. Les zoonoses, entre santé animale et santé publique, Ethnologie française, 1, p. 79-88, 2009
  • Un monde grippé, Paris, Flammarion, 2010
  • Des hommes malades des animaux, Cahiers d’anthropologie sociale, Paris, L’Herne, 2012
  • Vaccinés comme des bêtes. Rumeurs autour de la grippe A/H1N1 et la fièvre catarrhale ovine en France en 2009, Genèses, 91, p. 96-117, 2013
  • Santé animale et santé globale : la grippe aviaire en Asie, Revue Tiers Monde, 215, p. 35-52, 2013

Photographie de Frédéric Keck © France Inter

Documentation de Radio France, septembre 2014.

actualités sur Frédéric Keck