Biographie

Communicante, écrivaine, militante, Frigide Barjot, née Virginie Merle, est issue d’un milieu bourgeois d’une mère professeur de musique et d'un père directeur administratif de clinique. Diplômée de science-po, elle débute sa carrière dans les relations-presse et la publicité et travaille notamment pour le RPR. Co-fondatrice avec son mari Basile de Koch du magazine parodique Jalons , elle devient une personnalité en vue de la vie nocturne parisienne, signe plusieurs ouvrages, ainsi que des chroniques pour la télévision.

En 2009, elle soutient Benoît XVI, pour lequel elle lance le slogan « Touche pas à mon pape », se proclamant alors « attachée de presse de Jésus ». Opposante au mariage homosexuel elle co-organise la « manif pour tous » en 2012 dont elle devient le porte-parole. Sortie du collectif, elle publie en 2014, « Qui suis-je pour juger ? Confessions d’une catho républicaine ».

Bibliographie :

  • J'élève mon mari, Éditions Jean-Claude Lattès, 2001
  • J'éduque mes parents (avec Basile de Koch), Éditions Jean-Claude Lattès, 2004
  • Manuel de survie de la femme moderne (avec Basile de Koch et Luc Cornillon, Presses de la Renaissance, 2007
  • Le Manifeste foutiste : traité de sagesse à l'usage des petits et des glands (avec Basile de Koch), Éditions Jean-Claude Lattès, 2000
  • Confessions d'une catho branchée, Éditions Plon, 2011
  • Qui suis-je pour juger ? Confession d'une catho républicaine, Edition Salvator, 2014

Biographie de la Documentation de Radio France, mars 2014

actualités sur Frigide Barjot