Biographie

Georges Vincent Antoine Fenech est né le 26 octobre 1954 à Sousse (Tunisie). Son père gérait une exploitation agricole d’oliviers dans la région de Mahdia en Tunisie. En 1963 la famille est rapatriée en France et s’installe dans la région lyonnaise. Il a deux sœurs et une demi-sœur et a été exempté de service national comme soutien de famille. Il fait ses études secondaires à Vienne et à Oullins. Il obtient une maîtrise de droit à la faculté de droit de Lyon (Université Jean Moulin) puis est admis à l'École nationale de la magistrature. Il devient juge d'instruction à Lyon en 1984. Il instruit des affaires sensibles comme le financement illégal de la Fédération socialiste du Rhône et le premier grand procès impliquant la Scientologie à Lyon. Il est spécialisé dans la lutte contre le trafic de stupéfiants, la délinquance des mineurs, la lutte contre les sectes et les accidents médicaux. En tant que substitut général près la Cour d'appel de Lyon, il est chargé jusqu'en 2001 des affaires criminelles devant la Cour d'assises.

En 2002 il entame une carrière politique au sein de l’UMP et lors des législatives il remporte le siège de député de la 11ème circonscription du Rhône. En 2006 il préside la Commission d'enquête sur les Sectes et les Mineurs : le rapport public préconise 50 propositions afin de protéger « l'enfance en danger ». La même année, il est chargé par le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin d'une mission d'étude sur le bracelet électronique mobile afin de renforcer la lutte contre la récidive. À l'Assemblée Nationale il a créé le groupe d'études sur les sans-abri, dont il est le président. D’autre part il a été nommé rapporteur pour avis de la loi sur le droit au logement opposable. Il est réélu lors des législatives de 2007 et désigné rapporteur auprès de la ministre de la Justice, Rachida Dati, de la loi sur la rétention de sûreté (pour maintenir les grands criminels estimés dangereux dans des établissements médico-socio-judiciaires bien qu'ayant purgé leur peine).

En août 2008, il réintègre la magistrature en tant que premier substitut auprès de l'administration centrale du ministère de la Justice. Le Premier ministre François Fillon lui confie une mission d'évaluation des dispositifs judiciaires de lutte contre les sectes et le président Nicolas Sarkozy le nomme président de la Miviludes (organisme d’Etat qui lutte contre les dérives sectaires) jusqu’en 2012.

En juin 2012, il est réélu député dans sa circonscription du Rhône avec 65,02 % des voix. Il a été nommé président du Groupe d'étude sur les sectes à l'Assemblée nationale. Il est membre de l'Observatoire national de la délinquance, de la Commission d'enquête sur le rôle des renseignements français dans l'affaire Merah. Il est également vice-président des groupes d'amitié France-Malte et France-Arabie Saoudite.

Le 10 juin 2013, il lance le mouvement politique Force d'Avenir qui soutient le candidat de l’UMP Michel Havard pour les élections municipales à Lyon de mars 2014.

En 1996 il est président de l'Association professionnelle des magistrats (APM), un syndicat classé à droite. Il démissionne deux ans plus tard et crée le Syndicat indépendant des magistrats. Il est auteur de plusieurs ouvrages sur les sectes, la justice et la criminalité.

Bibliographie

  • 1997 : Main basse sur la justice : Les années noires, de Mitterrand à aujourd'hui , Lattès
  • 1999 : Face aux sectes : politique, justice, État, PUF
  • 2001 : Tolérance Zéro. En finir avec la criminalité et les violences urbaines, Grasset
  • 2002 : L'insécurité, Éditions des Syrtes
  • 2005 : Un juge en colère. En finir avec le juge d'instruction, Éditions du Félin
  • 2007 : Presse-justice : liaisons dangereuses, L'Archipel
  • 2009 : Criminels récidivistes : peut-on les laisser sortir ? , Éditions de l'Archipel
  • 2013 : Propagande noire, Éditions Kero, roman écrit avec Alexandre Malafaye

Site personnel et du mouvement Force d’Avenir

Biographie de la Documentation de Radio France, mars 2014__

actualités sur Georges Fenech