Biographie

Fille d'un galeriste de renom, Géraldine Pailhas est née le 8 janvier 1971 à Marseille. Elle se destine tout d’abord à une carrière de danseuse et entre au Conservatoire. Elle débute au cinéma avec un petit rôle dans Trois places pour le 26 de Jacques Demy, puis se fait connaître du grand public dansLa Neige et le feu** de Claude Pinoteau dans lequel elle joue une infirmière en temps de guerre, rôle qui lui vaudra le César du Meilleur espoir féminin en 1993. Elle tourne la même année avec Yves Montand dans le film Ip5 de Jean-Jacques Beineix, deux ans plus tard Maurice Pialat l’engage pour Le Garçu. Elle participe ensuite à des comédies à succès, des films de groupe comme Les Randonneurs , Peut-être et _La Parenthèse enchantée.**_ En 2004, sa prestation dans Le Coût de la vie où elle incarne une call-girl lui vaut une nomination pour le César du Meilleur second rôle. S’ensuivent de nombreux films sous la direction de grands réalisateurs français François Ozon, Pascal Bonitzer, Philippe Harel, Thierry Klifa. Devenue une actrice de premier plan elle alterne les films d’auteurs et le cinéma grand public. Elle reste une actrice discrète, sa relative notoriété s'explique par son refus de se dévoiler en dehors des plateaux. Elle donne peu d'interviews et fuit les mondanités.

Filmographie (sélection)

Cinéma

  • 1988 : Trois places pour le 26 de Jacques Demy
  • 1991 : La Neige et le Feu de Claude Pinoteau
  • 1992 : IP5 : L'île aux pachydermes de Jean-Jacques Beineix
  • 1995 : Le Garçu de Maurice Pialat
  • 1997 : Les Randonneurs de Philippe Harel
  • 1999 : Peut-être de Cédric Klapisch
  • 2000 : La Parenthèse enchantée de Michel Spinosa
  • 2001 : La chambre des officiers de François Dupeyron
  • 2002 : L'Adversaire de Nicole Garcia
  • 2003 : Le coût de la vie de Philippe Le Guay
  • 2004 : 5×2 de François Ozon
  • 2004 : Une vie à t'attendre de Thierry Klifa
  • 2006 : Je pense à vous de Pascal Bonitzer
  • 2008 : Didine de Vincent Dietschy
  • 2008 : Les Randonneurs à Saint-Tropez de Philippe Harel
  • 2008 : Espion(s) de Nicolas Saada
  • 2010 : Bus Palladium de Christopher Thompson
  • 2011 : Les Yeux de sa mère de Thierry Klifa

Télévision

  • 1993 : Un homme à la mer de Jacques Doillon
  • 2000 : L'Héritière de Bernard Rapp
  • 2008 : Château en Suède de Josée Dayan
  • 2011 : La Disparition de Jean-Xavier de Lestrade

Théâtre

  • 2011 : L’Amour, la mort, les fringues de Nora et Delia Ephron, mise en scène Danièle Thompson

Distinctions

  • 1992 : César du meilleur espoir féminin en 1992 pour La Neige et le Feu

Photo : Copyright © Georges Biard

(Biographie de la Documentation de Radio France, 9 mars 2012)

actualités sur Géraldine Pailhas