Biographie

Gilles Lapouge est né à Digne en 1923 mais passe son enfance en Algérie où son père est militaire. En 1937, il entre au lycée d'Aix-en-Provence puis à celui de Digne. En 1943, il passe une licence d'histoire géographie puis devient journaliste. En 1947, il retourne en Algérie pendant un an et demi et travaille pour les quotidiens Oran Républicain et Alger Républicain. En 1950, il devient rédacteur et grand reporter à O Estado de Sao Paulo. En 1953, il revient en France et collabore au Monde, au Figaro littéraire et à Combat. En 1957, O Estado lui demande de devenir son correspondant en Europe et de réitérer leur collaboration. Il effectue parallèlement de nombreux voyages surtout en Inde et en Finlande. A partir de 1970, il commence à publier des romans et un essai sur les mythes : Utopies et civilisations . En 1987, sa Bataille de Wagram remporte le prix des Deux Magots et, en 1996, c'est L'Incendie de Copenhague qui obtient le prix Cazes. Collaborateur des débuts de Bernard Pivot, il dirige ensuite à France Culture une émission sur les voyages, En étrange pays. Il fait partie du comité de rédaction de La Quinzaine littéraire. Il a reçu le prix Pierre 1er de Monaco pour l'ensemble de son oeuvre. Le Bois des amoureux , sorti en 2006, est sélectionné pour le prix Goncourt des lycéens et le prix Renaudot.

Bibliographie sélective

  • L’âne et l’abeille , Albin Michel, 2014
  • Le Flâneur de l’autre rive , André Versailles Éd., 2012
  • Les pirates : forbans, flibustiers, boucaniers et autres gueux de mer , Libretto, 2012
  • Dictionnaire amoureux du Brésil , Ed. Plon, Paris, 2011
  • La Légende de la géographie , A. Michel, 2009
  • Besoin de mirages , Seuil, 1998
  • L’incendie de Copenhague , Albin Michel, 1995
  • La Bataille de Wagram , Flammarion, 1986
  • Equinoxiales , Flammarion, 1977

Biographie de la Documentation de Radio France, le 2/06/2012 mis à jour le 03/03/2014