Biographie

Gilles Martin-Chauffier est né le 12 août 1954 à Neuilly-sur-Seine mais ses origines sont plus particulièrement bretonnes. Il est issu du monde journalistique, son père a été rédacteur en chef du Figaro et son grand-père a dirigé le journal Libération pendant la guerre.

Lui-même est entré en tant que journaliste à Paris-Match dont il est devenu rédacteur en chef et chroniqueur littéraire.

Parallèlement à sa carrière journalistique, Gilles Martin-Chauffier écrit des romans depuis qu’il a 25 ans. Il emprunte parfois un nom de plume, Gilles Hemsay. Il revendique dans son écriture une certaine sincérité pour mieux dénoncer les travers hypocrites de notre société.

Plusieurs de ses livres ont été primés, dont Les corrompus qui a reçu le Prix Interallié en 1998 et Silence, on ment qui a reçu le Prix Renaudot des lycéens en 2003, quant à son essai Le Roman de Constantinople , il a été récompensé du Prix Renaudot Essai.

Bibliographie (sélection)

  • 2014 : La femme qui dit non (éd. Grasset & Fasquelle)
  • 2011 : Paris en temps de paix (éd. Grasset & Fasquelle)
  • 2008 : Le Roman de la Bretagne (éd. du Rocher)
  • 2007 : Une vraie Parisienne (éd. Grasset & Fasquelle)
  • 2004 : Le Roman de Constantinople (éd. du Rocher)
  • 2003 : Silence, on ment (éd. Grasset & Fasquelle)
  • 1998 : Les Corrompus (éd. Grasset & Fasquelle)
  • 1991 : L'Ouest (éd. de Fallois)
  • 1980 : Pourpre (Mercure de France)

__

Biographie de la Documentation de Radio France, 09/2014