Biographie

Giorgio Barberio Corsetti

Metteur en scène italien, Giorgio Barberio Corsetti est né en 1951 à Rome. Après des études d’histoire de l’art, il devient au début des années 1970, pensionnaire de l’Académie d’art dramatique de Rome, et suit les enseignements de Luca Ronconi. En 1975 il fonde sa compagnie La Gaia Scienza (Le Gai Savoir), « d’après Nietzsche, Jean-Luc Godard et les troubadours du Moyen Age ». Avec l’idée de relier le théâtre à d’autres disciplines, « cherchant le théâtre à travers philosophie, littérature et arts plastiques », la compagnie s’exerce à l’expérimentation théâtrale et sociale au Beat 72, haut-lieu du théâtre d’avant-garde romain dans les années 1970. Après la dissolution de la troupe en 1984, G.B Corsetti poursuit son travail de recherche et « repart en quête de territoires délaissés…comme la vidéo ou l’écriture comme geste absolu ». G.B Corsetti alterne ainsi les mises en scènes novatrices entre classiques et contemporains en adaptant plusieurs œuvres de Franz Kafka, dont Description d’un combat et L’Amérique (1992), cosigne la scénographie de Docteur Faustus avec Stéphane Braunschweig (1994), s’inspire du Dom Juan de Molière (Le Festin de pierre), « dégage l’aire de jeu » dans La Tempête de Shakespeare (Avignon 1999), et « sur fond d’espace noir et nu », adapte Le Cri , de l’anglais Howard Barker (2009). En 2010, au Théâtre de l’Odéon, il signe la mise en scène de la pièce de l’écrivain grec Dimitris Dimitriadis, La Ronde du carré , diversement accueillie par la critique.

Photo© Luciano Romano

__

Biographie réalisée par les Services de Documentation de Radio France le 16 novembre 2012 .