Biographie

Né en 1975 à Suresnes, Grégory Maklès dessine depuis l’âge de cinq ans. Plus tard, il intègre les Arts Déco de Paris avec ses amis Robin Recht, Gabriel Delmas, Joseph Lacroix.

Ses influences vont des auteurs classiques de l’humour franco-belge (Greg, Franquin, Turk et De Groot) pour ses jeunes années, aux auteurs anglais tels que Dave Mac Kean, ou Simon Bisley, ou américain comme Franck Miller.

Encore étudiant aux Arts Décos, il signe son premier scénario pour Recht, Le Dernier Rituel , suivi de L'Encyclopédie du Mal avec Lacroix chez Soleil. En 2007, il signe sa propre série, Ruppert , chez Carabas, dont le premier tome s’intitule Car ton bien est mon bien.

Il est également connu de la communauté des joueurs de "World of Warcraft" pour avoir créé la bande dessinée Les aventures de Stevostin , d'après son avatar dans ce jeu en réseau et dont les strips avaient été publiés sur son blog avant d'être compilés en albums.

En novembre 2012, Grégory Maklès publie avec l’économiste Paul Jorion l’album La survie de l'espèce , chez Futuropolis. Les deux auteurs y décortiquent cyniquement et ironiquement les travers de la société actuelle, qui s’acheminerait vers son extinction naturelle, tels l'invention du travail, le partage des richesses, le management, la Bourse ou l'ultra libéralisme.

Bibliographie :

  • Le Dernier rituel (scénariste), Soleil Productions, dessins de Robin Recht : La Prophétie des amants (2002)
  • L’Encyclopédie du Mal (scénariste), Soleil Productions, dessins de Joseph Lacroix : La Maison de sang (2004)
  • Les Aventures de Stevostin (scénariste, dessinateur) : La porte sombre (2007), Quêter plus pour leveler plus (2008), Aventures de Kalahane (2010)
  • Ruppert (scénariste, dessinateur), Carabas : Car ton bien est mon bien , 2007
  • La Survie de l'espèce (dessinateur), Futuropolis (2012)

En savoir plus :

Site de l’auteur

Biographie de la Documentation de Radio France, novembre 2012