Biographie

Guillaume Depardieu , né Guillaume Jean Maxime Antoine Depardieu le 7 avril 1971 et mort le 13 octobre 2008, est un acteur de cinéma français, fils des acteurs Élisabeth Guignot et Gérard Depardieu.

Guillaume Depardieu est né le 7 avril 1971 dans le 14e arrondissement de Paris. Il est le fils des acteurs Gérard Depardieu et Élisabeth Guignot (ex Depardieu). Il est aussi le frère aîné de l'actrice Julie Depardieu, le demi-frère de Roxanne Depardieu, fille de l'actrice Karine Silla-Pérez, et le demi-frère de Jean Depardieu, fils de la comédienne Hélène Bizot.

Enfant, son père l'emmène avec lui quelquefois sur des plateaux de tournage et le fait figurer dans quelques-uns de ses films : Pas si méchant que ça de Claude Goretta en 1974, Jean de Florette de Claude Berri en 1986 et Cyrano de Bergerac de Jean-Paul Rappeneau en 1990.

Il vit une adolescence perturbée par différents problèmes, notamment la toxicomanie. À l'âge de 17 ans 1988 il est condamné à trois ans d'emprisonnement pour usage, importation et trafic d'héroïne[1]. Il est incarcéré à la Maison d'arrêt de Bois-d'Arcy. Après dix huit mois d'incarcération il obtiendra une liberation conditionelle. Il sera condamné par la suite à plusieurs reprises pour outrages, rébellions et pour diverses infractions routières.

Guillaume Depardieu était un « garçon distilbène », dont les caractéristiques alléguées sont dépressions sévères, anxiété, troubles du comportement alimentaire, alcoolisme, schizophrénie, etc. : « Quand ma mère était enceinte de moi, elle prenait du Distilbène.». Mais aucun lien de causalité n'a été avéré dans son cas.

Carrière :

En 1991, âgé de vingt ans, il joue son premier grand rôle dans le film Tous les matins du monde d'Alain Corneau où il incarne le joueur de viole de gambe Marin Marais jeune, tandis que son père occupe le rôle de celui-ci après son accession à la Cour de Louis XIV . Il se reconstruit et enchaîne une trentaine de films avec un certain succès.

Guillaume Depardieu au festival de Cannes 1996.

En 1995, une valise tombée d'un véhicule sous le tunnel de Saint-Cloud le fait chuter de moto. Il est hospitalisé à l'hôpital Raymond-Poincaré de Garches pour une grave blessure au genou. Il y reste un an, subit de nombreux traitements et dix-sept interventions chirurgicales, au cours desquelles il contracte deux types de staphylocoques dorés. Durant son hospitalisation, il est influencé par sa sœur Julie, passionnée de musique classique, et écrit un opéra. Il écrit également des dizaines de chansons, comme « À force de » pour Barbara.

En 1995, il est à l'affiche du film Les Apprentis de Pierre Salvadori, pour lequel il obtient le César du meilleur espoir masculin en 1996. En 1997, il tourne le film Marthe avec l'actrice Clotilde Courau.

Le 30 décembre 1999, après avoir partagé un temps la vie de l'actrice Clotilde Courau, il épouse la comédienne Élise Ventre (1973) avec laquelle il a une fille, Louise Depardieu (née en 2001).

En 2001, Guillaume incarne un fils rejeté, ancien toxicomane, qui kidnappe son père, écrivain célèbre, dans Aime ton père de Jacob Berger.

En 2003, âgé de trente-deux ans, après huit ans de souffrance que les antibiotiques et la morphine ne soulagent plus, il décide de se faire amputer la jambe droite et poser une prothèse efficace pour marcher à nouveau. Cette intervention se fera à l'hôpital des Charmilles dans la commune de Valenton.

Il crée la Fondation Guillaume-Depardieu à Bougival dans les Yvelines, où il vit près de sa mère, pour regrouper les témoignages et représenter les 800 000 cas annuels dont 10 000 cas fatals d'infection nosocomiale. Il attaque l'État et l'hôpital Raymond-Poincaré de Garches pour « acharnement thérapeutique » et comme victime d'infection nosocomiale, d'abord devant la Justice française, puis devant la Cour européenne.

Guillaume Depardieu est condamné le 17 septembre 2003 par le tribunal correctionnel de Lisieux dans le Calvados à neuf mois de prison avec sursis, dix-huit mois de mise à l'épreuve avec obligation de soins, 5 000 € d'amende et 3 000 € de dommages-intérêts pour avoir tiré un coup de feu après une altercation avec un admirateur dans une rue de Trouville-sur-Mer, le 22 août.

En 2004, il fait éditer un livre-entretien, Tout donner , coécrit avec Marc-Olivier Fogiel. L'année suivante, il crée avec deux amis, Steve Berto et Ludovic, la marque de vêtements Otherwise ainsi qu’un site du même nom ; cette marque propose notamment des tee-shirts issus du commerce équitable et en coton bio. Guillaume était en effet très impliqué dans la défense de l'environnement et très engagé : selon Steve Berto, il souhaitait avoir à terme une usine de vêtements dont l’intégralité de la production serait effectuée en Afrique.

En 2006, après son divorce, il est à l'affiche du film Célibataires de Jean-Michel Verner, comédie romantique dans l'air du temps aux côtés de l'actrice Olivia Bonamy.

En septembre 2013, sort le premier single Faisons l'amour extrait de l'album Post Mortem , coécrit avec François Bernheim qui sera disponible en novembre.

Mort :

Alors qu'il tourne en Roumanie depuis plusieurs semaines L'Enfance d'Icare d'Alex Iordăchescu, avec Alysson Paradis, l'acteur contracte une pneumonie et une nouvelle infection à un staphylocoque doré, résistant à la méticilline, qui l'oblige à être rapatrié à l'hôpital de Garches. Il y meurt le 13 octobre 2008, trois jours après avoir contracté la maladie. Il est inhumé au cimetière de Bougival.

Filmographie :

Au cinéma :

  • 1974 : Pas si méchant que ça de Claude Goretta : figuration
  • 1986 : Jean de Florette de Claude Berri : figuration
  • 1990 : Cyrano de Bergerac de Jean-Paul Rappeneau : figuration
  • 1991 : Tous les matins du monde d'Alain Corneau : Marin Marais jeune
  • 1993 : Cible émouvante de Pierre Salvadori : Antoine
  • 1994 : L'histoire du garçon qui voulait qu'on l'embrasse de Philippe Harel : Pinball guy
  • 1995 : Les Apprentis de Pierre Salvadori : Fred
  • 1997 : Marthe de Jean-Loup Hubert : Simon
  • 1997 : Alliance cherche doigt de Jean-Pierre Mocky : André Lechat
  • 1998 : …Comme elle respire de Pierre Salvadori : Antoine
  • 1999 : Pola X de Leos Carax : Pierre
  • 2000 : Elle et lui au 14e étage de Sophie Blondy : Arthur
  • 2000 : Les Marchands de sable de Pierre Salvadori : Stéphane
  • 2000 : Aime ton père de Jacob Berger : Paul
  • 2001 : Amour, prozac et autres curiosités (Amor, curiosidad, prozak y dudas ) de Miguel Santesmases : Willy
  • 2002 : Comme un avion de Marie-France Pisier : Pierre Sako
  • 2002 : Peau d'Ange de Vincent Pérez : Grégoire
  • 2002 : Le Pharmacien de garde de Jean Veber : François Barrier
  • 2003 : Process de C.S. Leigh : Le mari
  • 2006 : Célibataires de Jean-Michel Verner : Ben
  • 2006 : Peur(s) du noir de Blutch, Charles Burns, Marie Caillou, Pierre Di Sciullo, Lorenzo Mattotti et Richard McGuire (animation, voix de Carl)
  • 2007 : Ne touchez pas la hache de Jacques Rivette : Armand de Montriveau
  • 2007 : La France de Serge Bozon : Éric
  • 2007 : Les Yeux Bandés de Thomas Lilti : Martin
  • 2008 : Versailles de Pierre Schöller : Damien
  • 2008 : Stella de Sylvie Verheyde : Alain Bernard
  • 2008 : De la guerre de Bertrand Bonello : Charles
  • 2008 : Les Inséparables de Christine Dory : Boris
  • 2008 : Au voleur de Sarah Leonor : Bruno
  • 2009 : L'Enfance d'Icare de Alex Iordachescu : Jonathan Vogel

Courts-métrages :

  • 1992 : Les Paroles invisibles d'Étienne Faure
  • 1996 : L'@mour est à réinventer (segment : Dans la décapotable ) de Merzak Allouache
  • 1997 : Le Constat d'Olivier Bardy
  • 1997 : Sans titre de Leos Carax
  • 2001 : L'Aquarium de Mathieu Baillargeon

À la télévision :

  • 1990 : Le Lyonnais (épisode : Taggers) de Cyril Collard (TV) : Velvet
  • 1996 : Ricky de Philippe Setbon (TV) : Ricky
  • 1998 : Le Comte de Monte-Cristo de Josée Dayan (TV) : Edmond Dantès jeune
  • 2000 : Les Misérables de Josée Dayan (TV) : Jean Valjean jeune
  • 2001 : Zaïde, un petit air de vengeance de Josée Dayan (TV) : Simon
  • 2001 : Caméra Café , un épisode
  • 2002 : Napoléon d'Yves Simoneau (TV) : Muiron
  • 2003 : Manu Chao vidéo-clip du groupe Les Wampas
  • 2004 : Milady de Josée Dayan (TV) : Athos
  • 2005 : Les Rois maudits de Josée Dayan (TV) : Louis X
  • 2008 : Château en Suède de Josée Dayan (TV) : Sébastien

Théâtre :

  • 1994 : Le Retour d'Harold Pinter, mise en scène Bernard Murat, Théâtre de l'Atelier

Récompenses :

  • Césars 1996 : César du meilleur espoir masculin pour Les Apprentis
  • Prix Jean-Gabin en 1996
  • Césars 2009 : nomination au César du meilleur acteur pour Versailles

Discographie :

  • 2013 - Post mortem (Album) (Textes écrits par Guillaume / Musique de François Bernheim)

Collaboration :

  • 2005 : Une lettre oubliée en duo avec Juliette sur l'album Mutatis mutandis

Bibliographie :

  • Guillaume Depardieu et Marc-Olivier Fogiel, Tout donner , éd. Plon, 2004 (ISBN 2259198937)
  • Gilles Lambert, Guillaume Depardieu, l'ange foudroyé , éd. Alcina, 2008 (ISBN 2917464038)

Source : Wikipedia

actualités sur Guillaume Depardieu