Biographie

Guillaume Garnier enseigne l’histoire contemporaine à l’université d’Angers. Ses recherches portent essentiellement sur l’histoire du genre et sur l’histoire sociale, notamment les pratiques quotidiennes et les rythmes sociaux (discours et représentations) aux XVIIIe et XIXe siècles. Il est docteur en histoire moderne de l’Université de Genève et en histoire contemporaine de l’Université de Poitiers. En 2011, il soutient sa thèse, L’oubli des peines. Dormir et rêver (1700-1850) : pratiques, perceptions, conflits publiée en 2013 aux Presses Universitaires de Rennes sous le titre « L’oubli des peines ». Une histoire du sommeil (1700-1850) .

Biographie de la Documentation de Radio France, 2013.