Biographie

Né en 1960, Guy Amsellem, ancien élève de l'ENA, commence sa carrière au ministère de la Culture et de la communication au sein duquel il occupe de nombreuses responsabilités (conseiller technique au cabinet du ministre délégué à la communication de 1991 à1992, directeur général de l’Union centrale des arts décoratifs de 1994 à 1998, délégué aux arts plastiques de 1998 à 2003, commissaire général de l’année polonaise en France Nova Polska de 2003 à 2005). Il est également président de l’Espace de l’art concret de Mouans-Sartoux entre 2008 et 2011. Il assume des fonctions dans le domaine plus spécifique de l’architecture et de l’urbanisme en tant que directeur de cabinet du ministre du logement et du cadre de vie (1992-1993) et, à partir d'avril 2010, comme directeur de l’École nationale supérieure d’architecture de Paris-La Villette. Par ailleurs, il a été maître de conférences à l’Institut d’Études Politiques de Paris et à l’École Supérieure de Commerce de Paris. Il est aussi l’auteur de divers textes critiques, d’articles et d’ouvrages, notamment Romain Gary. Les métamorphoses de l’identité (Paris, L’Harmattan, 2008) et L’imaginaire polonais. Société, culture, art, littérature (Paris, L’Harmattan, 2006).

Le 5 décembre 2012, sur proposition d’Aurélie Filippetti (Ministre de la Culture et de la Communication), Guy Amsellem est nommé Président de la Cité de l'architecture et du patrimoine, pour cinq ans. Il y succède à François de Mazières, devenu député à la suite des élections législatives de juin 2012. La Cité de l'Architecture et du Patrimoine, inaugurée en septembre 2007, regroupe le musée des Monuments français, l’Institut français d’architecture (IFA) et l'Ecole de Chaillot. Guy Amsellem a pour mission d'impulser à la Cité de l'architecture et du patrimoine un nouvel élan, au cœur des problématiques urbaines d'aujourd'hui, qui se traduit notamment par une réflexion approfondie sur le dialogue entre patrimoine et architecture, par le développement de la diffusion de la culture architecturale et urbaine en favorisant des dynamiques créatives, interactives et ludiques et par l’inscription de l’institution au sein d’un réseau national et international d’établissements culturels, d’enseignement supérieur et de recherche.

Biographie de la Documentation de Radio France, Avril 2014