Biographie

Henri Cartier-Bresson naît à Chanteloup-en-Brie en 1908. Sa famille se voue depuis plusieurs générations au commerce du coton et possède une usine à Pantin qui produit des fils à broder. Henri Cartier-Bresson est en rupture avec la vocation familiale. Il s'intéresse au surréalisme et étudie la peinture auprès d'André Lhote, peintre et sculpteur cubiste.

Il prend ses premières photos au Leica en 1931 lors d'un voyage en Côte d'Ivoire. De retour en France, il décide de se consacrer à la photographie. Il est exposé à la Galerie Julien Levy à New York en 1933. La même année, il part un an au Mexique pour une expédition ethnographique.

Figure majeure de la photographie, Henri Cartier-Bresson a déjà défini sa méthode : recherche du moment décisif, cadrage rigoureux, photos prises sur le vif. Son sens de la composition est inné. Ses photographies sont d'emblée signifiantes ; elles n'ont pas besoin d'être retouchées. Henri Cartier-Bresson devient photographe-reporter pour le quotidien communiste "Le Soir" et pour le magazine "Vu". Il s'initie également au cinéma en tant qu'assistant de Renoir sur les tournages d'"Une Partie de campagne" et de "La Règle du jeu". Il réalise lui-même deux documentaires sur la guerre d'Espagne : "Victoire de la vie" et "L'Espagne vivra". Durant la guerre, il est fait prisonnier et réussit à s'évader en 1943. Il prend des photos de la libération de Paris et réalise un documentaire sur le rapatriement des prisonniers et des déportés.

En 1947, il fonde l'agence coopérative Magnum avec Robert Capa, David Seymour, William Vandivert et George Rodger. Il couvre les grands événements du XXème siècle : les derniers jours de Gandhi en Inde, la chute du Guomindang en Chine, l'indépendance de l'Indonésie. Il est le premier photographe autorisé à venir travailler en Russie en 1954. Ses photographies - toutes en noir et blanc, il réserve la couleur à la peinture - constituent de grandes séries qui sont aujourd'hui conservées à la Fondation Henri Cartier-Bresson, créée avec sa femme Martine Franck, et inaugurée en 2003. Henri Cartier-Bresson, dont de nombreux clichés sont passés à la postérité, est mort en 2004 à l'âge de 95 ans à Montjustin en Provence.

Citation :

Photographier, "c'est mettre sur la même ligne de mire la tête, l'œil et le cœur. C'est une façon de vivre".

Bigliographie sélective :

  • Voir est un tout : entretiens et conversations, 1951-1988 , Ed. du Centre Pompidou, 2014
  • Henri Cartier-Bresson : l'exposition, Ed. du Centre Pompidou, 2014
  • Henri Cartier-Bresson , photographe, Delpire, 2005
  • Henri Cartier-Bresson : l'oeil du siècle , par Pierre Assouline, Gallimard, 2001

Biographie de la Documentation de Radio France, février 2014

actualités sur Henri Cartier-Bresson