Biographie

Mathématicien de formation, Hervé le Tellier se tourne vers le journaliste au début des années 80 et sort diplômé du Centre de formation des journalistes à Paris (promotion ...

Mathématicien de formation, Hervé le Tellier se tourne vers le journaliste au début des années 80 et sort diplômé du Centre de formation des journalistes à Paris (promotion 1983). Il est également docteur en linguistique et spécialiste des littératures à contraintes. 

Depuis 1992, il a rejoint l'OuLiPo, ce "groupe de littérature inventive qui a pour but de découvrir de nouvelles potentialités du langage et de moderniser l’expression à travers des jeux d’écriture."

Certains de ses travaux de nature oulipienne se situent dans le domaine du texte court, voire du fragment, et s’apparentent à la série construite autour d’une contrainte (parfois cachée). C’est le cas, entre autres, de Les amnésiques n’ont rien vécu d’inoubliable, de Joconde jusqu’à cent, ou de La Chapelle Sextine. Ce dernier ouvrage, tout comme le recueil de poésie Les opossums célèbres est illustré par Xavier Gorce, son comparse au Monde.fr.

Auteur de romans, nouvelles, poésies ou pièce de théâtre, Hervé Le Tellier est également chroniqueur au sein de différents médias : France Culture (Des Papous dans la tête ou La Grande Table). La grosse Bertha (dont une partie de l'équipe recréera en 1992 Charlie Hebdo), Le monde (avec le billet d'humeur quotidien Papier de verre, de 2002 à 2016).

En 1995, il créé avec Frédéric Pagès, du Canard Enchaîné, Les Amis de Jean-Baptiste Botul (1896-1947), philosophe fictif de tradition orale.

Récompenses

  • 2007 : Prix du roman d'amour pour Je m'attache très facilement, Éditions Mille et Une Nuits  
  • 2013 : Prix de l'humour noir pour sa traduction (factice) des Contes liquides de Jaime Montestrela, un auteur portugais dont il a inventé l'œuvre et la biographie. 
  • 2016 : Prix Botul pour Moi et François Mitterrand
  • 2020 : Prix Goncourt pour l'Anomalie (Gallimard)

Bibliographie sélective 

  • 1992 - Le Voleur de nostalgie, Seghers 
  • 1997 - La Disparition de Perek, roman de la série Le Poulpe
  • 1999 - Inukshuk, l'homme debout, Le Castor astral,  
  • 2002 - Encyclopædia Inutilis, Le Castor astral 
  • 2004 - La Chapelle Sextine, nouvelles érotiques, L'Estuaire, 
  • 2007 - Je m'attache très facilement, Éditions Mille et Une Nuits  
  • 2009 - Assez parlé d'amour, Éditions Jean-Claude Lattès  
  • 2011 - Eléctrico W, roman, Éditions Jean-Claude Lattès 
  • 2016 - Moi et François Mitterrand, Éditions Jean-Claude Lattès
  • 2017 - Toutes les familles heureuses, Éditions Jean-Claude Lattès 
  • 2020 - L'Anomalie, roman, Éditions Gallimard
actualités sur Hervé Le Tellier