Biographie

Le scénariste, réalisateur et producteur de cinéma, Hiner Saleem est né en 1963 (ou 1964) à Akré, dans le Kurdistan irakien. Au début des années 80, contraint de fuir l’Irak de Saddam Hussein, il passe par la frontière syrienne pour se réfugier d’abord en Italie (où il obtient un visa de six mois) puis en France. En 1997, il réalise son premier long métrage Vive la mariée… et la libération du Kurdistan , au sein duquel il retrace la vie d’un militant kurde réfugié à Paris. En 2003, dans Vodka Lemon , il s’intéresse au quotidien des Kurdes en Arménie. Quatre ans plus tard, dans son film Dol ou la Vallée des tambours , il se penche sur le destin des Kurdes en Iran et en Turquie. Hiner Saleem signe des œuvres engagées pour la reconnaissance des droits du peuple kurde. Ses films ont reçu de nombreux prix (à la Mostra de Venise, au Festival international du film de Locarno, au Festival de Cabourg...). Dans un récit autobiographique publié en 2004, Le Fusil de mon père , il raconte les exactions commises contre le peuple kurde, et son enfance et son adolescence marquées par l’arrivée au pouvoir de Saddam Hussein.

Filmographie sélective (réalisateur et scénariste) :

  • Vive la mariée… et la libération du Kurdistan , 1998.
  • Vodka Lemon , 2003.
  • Dol ou la Vallée des tambours , 2007.
  • Les Toits de Paris , 2007.
  • Après la chute , 2009.
  • Si tu meurs, je te tue , 2011.
  • My Sweet Pepperland , 2014.

Téléfilm (réalisateur et scénariste) :

  • Absolitude , Arte, 2001.

Bibliographie :

  • Le Fusil de mon père , Seuil, 2004.

Biographie de la Documentation de Radio France, 28 mars 2014