Biographie

Enfant d'Aubervilliers et du hip-hop, artiste à facette (conteur, poète slameur, dramaturge, comédien) Hocine Ben livre depuis quinze ans la chronique sensible et poétique d'un territoire. Porteur d'une gouaille intemporelle, celle que l'on prête aux mauvais garnements de François Villon comme aux Titis et Gavroches, et qui se rencontre aujourd'hui plus volontiers dans les rues et les rades du 9.3 que sur les attrape-touristes de Montmartre.

Entre lucidité, tendresse et autodérision, il démonte les clichés, invite à la traversée des apparences, décèle, comme un chercheur d'or, les pépites sous les gravats. Sa mise en scène de petites gens, de voyous, de malchanceux de tous bords dévoile des mélodrames épiques, lyriques, universels.

Au fil des années, il multiplie les scènes et les collaborations, notamment avec Cooper Moore, Abram Willson dans le cadre du festival Banlieues Bleues, il tracera un bout chemin sur de nombreuses scènes aux côté d’artistes complices comme Marc Perronne, André Minvielle, Fantazio... Il fera également les premières partie de la Tordu à l’Olympia ou celles encore des Têtes Raides au Zénith, jusqu'à s'attaquer, encouragé par Didier Daeninckx, à l'écriture de sa première pièce Les Cinq bancs récemment montée au Théâtre Gérard-Philipe de St-Denis par Mohamed Rouabhi.

C’est tout naturellement que le cinéma se met sur sa route, en 2011 d’abord avec Rue des Cités, de Carine May et Hakim Zouhani ( Sélection ACID, Cannes 2011 ) et en 2012 il monte à nouveau les marches du festival pour présenter Rengaine de Rachid Djaïdani (Quinzaine des réalisateurs ).

photo Hocine Ben © Camille Millerand