Biographie

Hubert-Félix Thiéfaine est né à Dole dans le Jura, le 21 juillet 1948.

Dès l’âge de douze ans,**** il décide qu’il sera chanteur. D’abord influencé par la période yé-yé, les Rolling Stones et Bob Dylan, il écrit et compose dès le début des années 60. Etudiant, il rencontre Claude Mairet et Tony Carbonare qui lui écriront tous deux des chansons. Fin 1973, Thiéfaine présente son 1er spectacle à Paris Comme un chien dans un cimetière et écume les cabarets de la capitale entre 1974 et 1975. L’année suivante, il fait ses débuts sur scène avec le groupe folk-punk Machin , cofondé par son ami Tony Carbonare. C’est en 1978 que sort un premier album solo Tout corps vivant branché sur le secteur étant appelé à s’émouvoir sur lequel figure son premier succès, la fille du coupeur de joints . Par la suite Thiéfaine produit 2 albumsAutorisation de délirer (1979), De l’amour, de l’art ou du cochon ? (1980) – avant d’opérer un tournant rock avec Dernières balises (avant mutation) (1981) et Soleil cherche futur (1982) pour lesquels il obtient deux disques d’or. Après cette période plutôt désabusée durant laquelle la rumeur court de sa mort par overdose, le chanteur évolue peu à peu vers un univers moins sombre. Dans les années 90, Hubert-Félix Thiéfaine a définitivement fidélisé son public malgré un moindre soutien médiatique. Il va alors enregistrer à New-York. A l’aube des années 2000, il s’essaye à une musique plus électronique, puis il explore le trip-hop dans son treizième album Défloration 13 (2001). Si Thiéfaine construit l’ensemble de sa carrière en marge des médias, il multiplie les tournées et ses concerts font salle comble. En 2005, Scandale mélancolique est nommé aux Victoires de la Musique. Chanteur-poète écorché vif, évoluant toujours aux marges du langage institué, il tire son inspiration d'écrivains comme Rimbaud, Baudelaire ou Lautréamont, qu'il cite dans ses textes. La plupart de ses textes sont des odes à la vie, ou du moins, à la manière de l'approcher, et à la mort. Son nouvel album est en vente depuis le mois d'octobre 2012 et un documentaire "Galaxie Thiéfaine supplément d'âme" a été largement diffusé sur les antennes.

Discographie Sélective :

  • 1978 : Tout corps vivant branché sur le secteur étant appelé à s'émouvoir

  • 1979 : Autorisation de délirer
  • 1980 : De l'amour, de l'art ou du cochon
  • 1981 : Dernières balises (avant mutation)
  • 1982 : Soleil cherche futur
  • 1984 : Alambic / Sortie Sud
  • 1986 : Météo für nada
  • 1990 : Chroniques bluesymentales
  • 1993 : Fragments d'hébétude
  • 1996 : La tentation du bonheur
  • 1998 : Le bonheur de la tentation
  • 2001 : Défloration 13
  • 2005 :Scandale mélancolique
  • 2011 : Suppléments de mensonge
  • 2012 : Homo plebis ultimae tour

Bibliographie :

  • 1988 : Hubert-Félix Thiéfaine , de Pascale Bigot et Hubert-Félix Thiéfaine, Seghers

Documentaire :

  • 2005 : Sur les traces d'Hubert-Félix Thiéfaine , de François Bombard, France 3 Bourgogne

Récompenses :

  • 2011 : Suppléments de mensonge : Grand prix de la chanson française de la SACEM

  • 2012 : Victoire de la musique de l'album de chansons
  • 2012 : Victoire de la musique de l'artiste interprète masculin de l'année

En savoir plus :

Site officiel :Hubert-Félix Thiéfaine

Photo © CC : Benoit Derrier

Biographie de la Documentation de Radio France mars 2012

actualités sur Hubert-Félix Thiéfaine