Biographie

Né le 18 août 1929 à Neuilly-sur-Seine, Hugues Aufray passe une partie de son enfance dans le Tarn, à Sorèze puis au lendemain de la Seconde guerre mondiale, il vit à Madrid pendant trois ans où il passe son baccalauréat au Lycée français. De retour en France, pour gagner un peu d’argent, il commence à chanter dans les cabarets, interprétant des chansons de Serge Gainsbourg, Félix Leclerc, Georges Brassens mais aussi des chansons folkloriques, sur des rythmes latino-américains. En 1959, il remporte le concours Les n°1 de demain organisé par Europe 1, avec la chanson de Serge Gainsbourg, Le poinçonneur des lilas . Eddie Barclay le remarque et lui permet d’enregistrer son premier disque en 1959, Y’avait Fanny qui chantait . C’est le début d’une carrière exceptionnelle qui l’amènera à voyager à travers le monde entier, à faire de nombreuses rencontres, notamment avec Bob Dylan et la folk song qui marquera l’évolution de son répertoire. Il a à son actif, de très nombreux succès populaires comme Santiano , Dès que le Printemps revient ...Humaniste, écologiste, il a mis son talent au service de la lutte contre le racisme (Les crayons de couleurs ) ; contre la drogue (Hasta Luego ) ; contre la faim dans le monde (Tendez-lui la main ) ; contre la destruction de la planète (La terre est si belle ) et s’est engagé aux côtés de Renaud dans l’association Chanteurs sans frontières. Parallèlement à son activité musicale, il peint et se passionne pour l’équitation, concevant plusieurs spectacles équestres notamment au profit de l’association Pied Bercy, ferme accueillant les chevaux retraités du Cadre noire de Saumur.

Bibliographie sélective :

  • La jeunesse n’a pas d’âge, mes secrets de forme (Editions Michel Lafon, 2007)
  • Biographie (1929/1980) Droit dans mes Santiags (Editions Carpentier, 2007)
  • Les Chevaux vus par Hugues Aufray (Editions Hugo, 2008)

(Biographie de la Documentation de Radio France, 2011)

actualités sur Hugues Aufray