Biographie

Naissance le 5 décembre 1980 à Beyrouth (Liban).

Ibrahim Maalouf est issu d’une famille d’artistes : son père est trompettiste et sa mère pianiste. Ibrahim grandit en banlieue parisienne après que sa famille ait fuit le Liban en pleine guerre civile. Il commence l’étude de la trompette à l’âge de sept ans avec son père - ancien élève de Maurice André - et découvre auprès de lui le répertoire baroque, classique et contemporain mais aussi la musique arabe et l’art de l’improvisation. Dès l’âge de neuf ans, Ibrahim monte sur scène avec son père qu’il accompagne en duo en Europe et au Moyen Orient.

Après un passage au CNR de Paris dans la classe de Gérard Boulanger, il obtient un Premier Prix au CNSM de Paris dans la classe d'Antoine Curé. Entre 1999 et 2003, Ibrahim Maalouf est lauréat de quinze concours parmi lesquels le Concours International de trompette de Hongrie (2001), le National Trumpet Competition (2001) et le Concours International de la ville de Paris Maurice-André (2003).

Parallèlement aux master classes et aux récitals qu’il donne dans le monde entier, Ibrahim Maalouf se consacre à l'improvisation et à la composition, notamment à travers le jazz et la musique arabe. Il est aujourd’hui le seul trompettiste à jouer de la « trompette à quarts de tons », inventée par son père dans les années 1960.

Dès le début des années 2000, il collabore avec de nombreux artistes : Vincent Ségal, Amadou & Mariam, Matthieu Chedid, Lhasa de Sela, Jeanne Cherhal, Arthur H, Marcel Khalifé ou plus récemment Vincent Delerm. Sa musique est fortement inspirée de sa culture d'origine arabe, mais elle côtoie également la pop, le rock, l’électro et le Jazz-Funk.

En 2015, c’est une nomination aux Césars pour la bande originale du film « Yves Saint Laurent » de Jalil Lespert qui le remet au devant de la scène, et si composer pour le cinéma est une passion qui lui prend de plus en plus de temps, la chanson n’est pas en reste puisqu’il vient de produire, réaliser et composer sur son label « Mi’ster » l’album qui marquera le retour sur scène de la chanteuse Natacha Atlas.

En 2014, il reçoit une troisième victoire de la musique pour son 5ème album Illusions , dans la catégorie Meilleur Album de Musiques du Monde.

__

__ En 2013, il compose plusieurs titres de l'album Funambule de Grand Corps Malade.

En 2012, l'album Wind lui vaut la Victoire du Jazz « Artiste de l’année ».

Depuis 2006, Ibrahim Maalouf est professeur de trompette au CNR d'Aubervilliers-La Courneuve.Discographie

  • Diasporas (2007)
  • Diachronism avec Adnan Jubran, Matthieu Chedid, Jacky Terrasson (2009)
  • Diagnostic (2011)
  • Wind (2012)
  • Dia (2013)
  • Illusions (2013)
  • Au Pays d'Alice avec Oxmo Puccino (2014)
  • Red&Black Light (2015)
  • Kalthoum (2015)

Distinctions

  • Victoire de la révélation instrumentale de l'année aux Victoires du Jazz, à Juan-les-Pins (2010)
  • Victoire de la musique pour son 5ème album Illusions , dans la catégorie Meilleur Album de Musiques du Monde.

Biographie de la Documentation de Radio France, Février 2016.

actualités sur Ibrahim Maalouf

Voir plus