Biographie

Jacques Aumont est un professeur des universités français né le 25 février 1942 à Avignon.

Il enseigne à l'Université Paris 3 - Sorbonne-Nouvelle et à l'EHESS. Il est rédacteur pour la revue Cinéma [1] et dirige le Collège d’histoire du cinéma de la Cinémathèque française. Biographie

Jacques Aumont commence sa carrière comme ingénieur à l'ORTF (1965-1970). Il rejoint en 1967 la rédaction des Cahiers du cinéma, qu'il quittera en 1974. Réalisateur de quelques films industriels ou expérimentaux, il se lance ensuite dans une carrière universitaire. Il a enseigné à l'Université de Paris I (de 1970 à 1976), à l'Université de Lyon (de 1976 à 1983). Polyglotte, il a également donné des cours à Berkeley, Madison, Iowa City, Nijmegen, et à Lisbonne.

Travaux

Sa pensée et ses analyses, rigoureuses et exprimées avec séduction, ont eu un impact certain sur l'étude théorique du cinéma, au-delà même des frontières hexagonales. Il fut l'un des premiers à s'intéresser à la figuralité au cinéma, à une époque où les procédés narratifs faisaient l'objet de la majeure partie des écrits sur le cinéma. Cette attention au "figural" ou au "figuratif", lui a permis d'étudier les rapports entre peinture et cinéma, les motifs primordiaux de l'image cinématographique ainsi que la constitution et la perception des images au regard des autres arts visuels.

Jacques Aumont est l'auteur de deux monographies consacrés à Eisenstein et Ingmar Bergman. Il a également publié une analyse détaillée du film de Carl Theodor Dreyer, Vampyr . En outre, Jacques Aumont a participé à la rédaction d'ouvrages collectifs à visée didactique et pédagogique sur le cinéma, destinés à tout cinéphile ou étudiant de cinéma : Esthétique du film (en collaboration avec Alain Bergala, Michel Marie, et Marc Vernet), L'analyse des films (en collaboration avec Michel Marie), Dictionnaire théorique et critique du cinéma (toujours en collaboration avec Michel Marie).

Membre du Collège d'histoire de l'art cinématographique, Jacques Aumont a également supervisé la publication de plusieurs conférences de la Cinémathèque Française: L'invention de la figure humaine (Éditions Cinémathèque Française, 1995), Pour un cinéma comparé. Influences et répétitions (Éditions Cinémathèque Française, 1997), Jean Epstein, cinéaste, poète, philosophe (Éditions Cinémathèque Française, 1998), La différence des sexes est-elle visible? Les hommes et les femmes au cinéma (Éditions Cinémathèque Française, 2000), L'aventure au cinéma (Éditions Cinémathèque Française, 2001), Le septième art: le cinéma parmi les arts (Éditions Léo Scheer, 2003), Les voyages du spectateur, de l'imaginaire au cinéma (Éditions Léo Scheer, 2004), La rencontre - au cinéma, toujours l'inattendu arrive (Presses Universitaires de Rennes, 2007, Le cinéma expressionniste. De "Caligari" à Burton (Presses Universitaires de Rennes, 2009).

Spécialiste de Eisenstein (qui fut l'objet de sa thèse), Jacques Aumont a participé à la traduction française et à la publication de plusieurs écrits du cinéaste soviétique parmi ses innombrables manuscrits.

Bibliographie

  • Montage Eisenstein , Paris, Albatros, 1979, rééd. 2005.
  • L’Œil interminable , Paris, Librairie Séguier, 1989, rééd. 1995.
  • L’Image , Paris, Nathan, 1990.
  • Du visage au cinéma , Paris, Éd. de l'Étoile, 1992.
  • Introduction à la couleur : des discours aux images , Paris, Armand Colin, 1994.
  • Vampyr , collection Long métrage, éditions Yellow Now, 1993.
  • À quoi pensent les films , Séguier, 1997.
  • De l’esthétique au présent , Bruxelles-Paris, De Boeck et Larcier, 1998.
  • Amnésies. Fictions du cinéma d’après Jean-Luc Godard , POL, 1999.
  • Les Théories des cinéastes, , Nathan, 2002.
  • Le Septième Art. Le cinéma parmi les arts , Léo Scheer, 2003
  • Les Voyages du spectateur , Léo Scheer, 2004
  • Ingmar Bergman, mes films sont l’explication de mes images , Paris, Cahiers du cinéma, 2004.
  • Matières d'images , Editions Images Modernes, 2005.
  • Le Cinéma et la mise en scène , Nathan, 2006.
  • Moderne? , Paris, Cahiers du cinéma, 2007.
  • L'’Œil interminable (édition revue et augmentée), La Différence, coll. "Les Essais", 2008
  • Matière d'images, redux (édition revue et augmentée), La Différence, 2009
  • Notre-Dame des Turcs, Carmelo Bene , Aléas, 2010
  • L'attrait de la lumière , Éditions Yellow Now, 2010