Biographie

Jacques Ferrandez a commencé chez Casterman en publiant Arrière pays , des petites histoires d’inspiration provençales. Après le premier cycle en 5 volumes de la série Carnets d'Orient, consacrée à la période coloniale d'avant-guerre en Algérie, Jacques Ferrandez replonge dans l'univers provençal et s'attaque aux classiques de la littérature française en adaptant deux romans de Pagnol : Jean de Florette et Manon des Sources (1997). En octobre 1998, sur un scénario de Tonino Benacquista pour lequel il avait réalisé des illustrations sur La madonne des sleepings , Jacques Ferrandez dessine L’Outremangeur , puis La Boîte noire en octobre 2000. Il revient à sa série Carnets d'Orient en entamant un deuxième cycle, qui débute à la veille de l'insurrection en Algérie et qu'il clôt en 2009 avec Terre fatale .

Bibliographie (non exhaustive)

  • L'hôte, d'après l'oeuvre d'Albert Camus, Gallimard, 2009
  • Des hommes dans la guerre d'Algérie , avec Isabelle Bournier, Casterman, 2010
  • Le mécano du vendredi, sur un texte de Fellag, Jean-Claude Lattès, 2010
  • Alger la noire, adaptation du roman de Maurice Attia, Casterman, 2012
  • L'Etranger , adaptation du roman d'Albert Camus, Gallimard, 2013

biographie de la documentation de Radio France, mai 2013

actualités sur Jacques Ferrandez