Biographie

Sa jeunesse est jalonnée de rencontres : le producteur Jacques Canetti lors d’une audition au Théâtre des 3 Baudets, Sydney Bechet et Irène Lhomme, sur un tournage en 1959, le guitariste Henri Crolla l’accueille chez lui et le pousse à se consacrer à la musique.

Dans les années 1960, parallèlement au cinéma et à la télévision, Jacques Higelin se lance dans la chanson, en collaborant notamment avec Brigitte Fontaine . Une dizaine d'années plus tard, il expérimente des micro-spectacles de type « théâtre de rue », puis se tourne vers le rock. L’énergie qu’il met dans ses prestations scéniques contribue largement à sa popularité croissante. Le succès de ses disques le hisse au niveau d’artistes comme BernardLavilliers ou le groupe Téléphone. Son style ne cesse d’évoluer, passant à un style plus jazzy qui permet à ses talents d’improvisateur de s’exprimer, puis au rythmes africains, avec Youssoun Dour et Mory Kante .

Il affirme sa position d’ "artiste de gauche" en participant à des concerts humanitaires.

Avec la crise du disque des années 90, Jacques Higelin est moins médiatisé, mais continue la scène. Il se consacre à des soirées hommage ( Léo Ferré, Charles Trenet), aux festivals et aux causes humanitaires et sociales (association Droits Devant , projet Baltimore , Les Amoureux au Ban Public).

Discographie sélective

  • 12 Chansons d’avant le déluge , avec Brigitte Fontaine, Canetti, 1965
  • Irradié , EMI, 1975
  • Alertez les bébés , EMI, 1975
  • Champagne pour tout le monde , EMI, 1979
  • Tombé du ciel , EMI, 1988
  • Amor doloroso , EMI, 2006
  • Beau repaire , Sony, 2013

Distinctions

  • Prix de l’Académie Charles Cros pour Alertez les bébés

Filmographie sélective

  • Bébert et l’omnibus , Yves Robert, 1963
  • L’an 01 , Jacques Doillon, Alain Resnais et Jean Rouche, 1972
  • Un homme à la mer , Jacques Doillon, 1993
  • Colette, une femme libre , Nadine Trintignant, 2003

actualités sur Jacques Higelin

Voir plus