Biographie

Figure du marketing publicitaire et politique, Jacques Séguéla ne s'oriente pas tout de suite vers le monde de la publicité. Après un doctorat en pharmacie, il fait une carrière de journaliste à "Paris Match" et à "France Soir". A l’âge de 30 ans, il intègre une agence : il a trouvé sa voie. En 1970, il fonde RSCG.

Ses campagnes publicitaires rencontrent un large écho : pour Citroën (les "Chevrons sauvages"), Carte noire ("un café nommé désir"), l'afficheur Avenir ("Demain j'enlève le bas"). En 1981, il réussit la performance de conseiller trois des candidats à la présidence de la République, François Mitterrand, Valéry Giscard d'Estaing et Jacques Chirac. On lui doit le slogan "la force tranquille". Quelques années plus tard, il signe les affiches de la "Génération Mitterrand". Il dirige les campagnes de Lionel Jospin en 2002 et de Ségolène Royal en 2007. Proche de Nicolas Sarkozy, il lui présente sa femme Carla Bruni. A l'étranger, il préside à la communication de nombreux chefs d’Etat : Paul Biya, Omar Bongo, Gnassinbé Eyadema, Aleksander Kwasniewski, Ehud Barak, Ricardo Lagos et Abdou Diouf.

Il définit ainsi sa fonction : "Chaque produit n’existe en communication que s’il apporte une valeur immédiate ajoutée. Mon métier, c’est de découvrir cette valeur, puis de décliner l’image virtuelle de son réel profond" (interview à Valeurs actuelles, octobre 2007). En 2009, une de ses petites phrases, à propos de Nicolas Sarkozy, suscite les commentaires :"Comment peut-on reprocher à un président d'avoir une Rolex ? Tout le monde a une Rolex. Si à 50 ans on n'a pas de Rolex, c'est quand même qu'on a raté sa vie". En 2013, il est l'auteur d'un livre qui dit non au déclinisme : "Merde à la déprime", dans lequel il donne des remèdes "anti-crise".

Bibliographie sélective :

  • "Merde à la déprime" (2013)

  • "Le Pouvoir dans la peau" (2011)

  • "Autobiographie non autorisée" (2009)

  • "La Prise de l’Elysée : les campagnes présidentielles de la Vème République" (2007)

  • "Le Vertige des urnes" (2000)

  • "La Parole de Dieu" (1995)

  • "Demain il sera trop star" (1989)

  • "Fils de pub" (1984)

  • "Ne dites pas à ma mère que je suis dans la publicité, elle me croit pianiste dans un bordel" (1979)

Son site Internet

Biographie de la Documentation de Radio France, juin 2013

actualités sur Jacques Séguéla