Biographie

Jean-Louis Bianco est un homme politique français né le 12 janvier 1943 à Neuilly-sur-Seine. Actuellement député socialiste des Alpes-de-Haute-Provence, il est également Président du conseil général des Alpes-de-Haute-Provence.

Diplômé de l'IEP de Paris et de l'ENA en 1969, il intègre en 1971 le Conseil d'Etat en tant qu'auditeur puis il deviendra conseiller d'Etat en 1994. François Mitterrand l'intègre dans son équipe de cabinet en 1981 puis le nomme l'année suivant Secrétaire général de la Présidence de la République. Il est à ce moment-là la plus jeune personne à être nommé à ce poste. En parallèle à cela, il préside de 1983 à 1991 l'Office National des Forêts. Devenu Ministre des Affaires sociales et de l'Intégration en 1991, il devient Ministre de l'Equipement, du Logement et des Transports l'année suivante avec la création du Gouvernement Bérégovoy. 1992 est également l'année où il est élu conseiller régional de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Elu conseiller général en 1994, il devient maire de Digne-les-Bains en 1995, poste qu'il décidera de quitter en 2001 pour cause de respect du cumul des mandats. Il est élu député de la première circonscription des Alpes-de-Haute-Provence depuis 1997.

Membre du Conseil National du PS, Jean-Louis Bianco a co-dirigé la campagne de Ségolène Royal lors de l'élection présidentielle de 2007, candidate à qui il a renouvellé son soutien pour la primaire socialiste de 2011. Comme S. Royal, il décide d'apporter son soutien au candidat investi par le PS : François Hollande. En janvier 2012, il annonce qu'il ne se représentera pas aux élections législatives de juin.

Il est actuellement de Président de l'Observatoire de la laïcité auprès du Premier ministre, conseiller du Premier secrétaire du Parti socialiste sur les questions européennes, et conseiller spécial de Ségolène Royal

Droits photo © CC Mikani

actualités sur Jean-Louis Bianco