Biographie

Initié très tôt à la musique par son frère aîné, puis élève aux Conservatoires de Reims, Grenoble et Aix en Provence dès l’âge de 6 ans (piano), Jean-Louis Piérot a 14 ans lorsqu’il monte son premier groupe.

En 1981, Jean-Louis rencontre Edith Fambuena au lycée.Après son bac il poursuit des études musicales, et forme à 20 ans, avec Edith, le groupe “Les Max Valentins”. Un an plus tard Gérald (futur “De Palmas”) rejoint le groupe.En novembre 1986 ils rencontrent Etienne Daho lors de sa tournée Pop Satori.

En 1990 Etienne produit leur premier album (« Café des deux mondes ») chez WEA.Le groupe enregistrera au total quatre albums (dont les 3 derniers chez Barclay) avant de se séparer en 2003.

C’est pour les albums des Valentins que Jean-Louis a vraiment commencé à composer et à arranger. Sa première réalisation artistique se fait avec Edith pour un album solo de Nicolas Sirkis en 1992.En 1997, Jean-Louis co-compose pour Alain Bashung 3 titres (dont « La Nuit je mens ») dans le cadre de l’album « Fantaisie militaire » pour lequel les Valentins effectuent les arrangements.En 2000, il co-compose trois titres pour le nouvel album d’Etienne Daho « Corps et armes » Entre 2001 et 2002, Jean-Louis collabore toujours comme compositeur, clavier, arrangeur, ou coréalisateur, avec Marianne Faithfull (« Pleasure Song »), Brigitte Fontaine (« Les Filles d’aujourd’hui » sur « Kékéland ») etc… jusqu’au premier album du groupe Kaolin.

En 2003, il réalise l'album 1964 de Miossec, se lie d'amitié avec l'artiste et le suit sur scène de 2003 à fin 2004.

En 2006, Jean-Louis réalise le premier album de Renan Luce (« Repenti »). L’album sera un très gros succès médiatique et commercial.

De juin à début octobre 2011 Jean-Louis a réalisé le nouvel album de Bénabar à ICP et au Studio Reko.

actualités sur Jean-Louis Pierot