Biographie

Né à Saint-Mandé en 1940, Jean-Paul Goude est un créateur français protéiforme. Dessinateur, photographe, designer, metteur en scène il exprime ses passions et sa vision du monde à travers, le dessin, la photo, la vidéo, le cinéma et la scénographie. A l’origine, sa mère, une « danseuse exceptionnelle » l’a éveillé à la danse, bien sûr mais aussi à l’art, au rythme et à l’exotisme en général. « « Depuis mon enfance, tout tourne autour du corps et de l’amour de la forme » avoue l'artiste mais son graphisme s’inspire aussi des images de son époque : Tintin, le Livre de la jungle puis les « musicals » américains, Tom Keogh, Christian Bérard. En préparant les Arts Décoratifs à la Grande Chaumière, il découvre d’autres artistes comme Balthus, Picasso, Ingres puis les classiques du 20è siècle.

Sa carrière débute dans les années soixante au magazine Marie-Claire comme illustrateur puis il est engagé par le magasin Le printemps (Paris) en 1964 afin de décorer le magasin Brummel dans lequel il réalisera une immense fresque intitulée Les Minets . En 1969, le directeur du magazine américain Esquire l ui commande un numéro spécial puis le fait venir à New York où il se voit confier la direction artistique de ce dernier.

Là, il va se lancer dans la photographie, et en 1976, il publie son premier livre Jungle Fever dédié aux communautés afro-américaines et hispaniques. Il adopte la « French Correction » une pratique qui consiste à redessiner les corps pour les magnifier. Le corps de ses compagnes est ainsi « corrigé », déformé, étiré, transformé…Sa muse idéale, la chanteuse Grace Jones sera ainsi photographiée, découpée, peinte, tordue… et mise en scène dans différents spectacles musicaux très sophistiqués. D’autre part, il réalisera des costumes extraordinaires et, bientôt rentrera en France.

A son retour, la pub lui fait les yeux doux alors, l’artiste se lance dans la réalisation de films publicitaires marquants tel « Egoïste » de Chanel en 1990 ou « Coco » avec la chanteuse Vanessa Paradis, en passant par d’autres grandes marques : Guerlain, Citroën, Lee Cooper, Kodak, Dim ou Perrier. En 1989, Jack Lang, Ministre de la Culture, lui propose de réaliser le défilé du Bicentenaire de la Révolution française. Son envie de faire défiler ceux qui ne défilent jamais, de jouer avec les codes et les clichés ont bousculé les habitudes tout en collant aux thèmes des droits de l’homme, de la multiplicité des ethnies et de la mixité sociale. Ce fut beau, ludique et joyeux. Depuis 2001, directeur artistique des campagnes publicitaires des Galeries Lafayette, il élabore des affiches irrésistibles mettant en scène l’égérie du groupe, Laetitia Casta. En 2011, le musée des Arts Décoratifs, à Paris, accueillait une rétrospective intitulée « Goudemalion », un titre imaginé par le philosophe Edgar Morin.

Bibliographie

  • Jean-Paul Goude : la jungle des images d’Alexandre Franc (Ed. Dupuis, 2011)

  • Goudemalion : Jean-Paul Goude, une rétrospective (Ed. La Martinière, 2011)
  • Chronique d’une image : Jean-Paul Goude aux Galeries Lafayette (Ed. La Martinière, 2009)

Biographie de la Documentation de Radio France, Août 2013

actualités sur Jean-Paul Goude