Biographie

Né le 3 août 1948 à Poitiers, actuellement sénateur de la Vienne, Jean-Pierre Raffarin a été Premier ministre de 2002 à 2005, durant le second mandat de Jacques Chirac. Fils d'un ancien secrétaire d'Etat de Mendès France, il effectue sa carrière professionnelle dans le privé, débutant comme chef de produits chez Jacques Vabre. Son premier engagement politique le conduit chez les Jeunes giscardiens. Elu en Poitou-Charentes, il est en 1988 le plus jeune président de région de France. Le 6 mai 2002, il est nommé Premier ministre par Jacques Chirac, tout juste réélu face à Jean-Marie Le Pen. Avec un style d'expression très personnel - la presse invente à son propos le terme "raffarinade" - il entreprend avec fermeté un certain nombre de réformes notamment celles des retraites et de la décentralisation. Après la canicule de 2003, il met en place la journée de solidarité envers les personnes âgées qui supprime le lundi de Pentecôte férié. La victoire du "non" au référendum sur la Constitution européenne le 29 mai 2005 lui est fatale. Au plus bas de sa popularité, il démissionne le lendemain, remplacé par Dominique de Villepin. Sous la présidence de Nicolas Sarkozy, il devient l'ambassadeur officieux de la France auprès des autorités de Pékin. En juillet 2012, il soutient la candidature de François Fillon à la présidence de l'UMP.

Bibliographie sélective :

  • La Vie en jaune, 7 Jeunes giscardiens en Chine populaire (1977)
  • L'Arc atlantique (1994)
  • Pour une nouvelle gouvernance (2002)
  • Je marcherai toujours à l'affectif. Souvenirs (février 2012)

Photo © Radio France

Biographie de la Documentation de Radio France, le 05/07/2012

actualités sur Jean-Pierre Raffarin

Voir plus