Biographie

Né le 20 avril 1939 à Courbevoie, Jean-Pierre Raynaud est un artiste plasticien d'origine française. On reconnaît son art à l'utilisation récurrente et particulière qu'il fait du carrelage blanc en céramique avec joints noirs, des panneaux de signalisation, et des pots de fleurs remplis de ciment. Le travail de Jean-Pierre Raynaud se caractérise principalement par ses sculptures, ses installations et ses constructions monumentales. Il obtient un diplôme d’horticulture en 1958 et organise sa première exposition en 1964 au Salon de la Jeune Sculpture à Paris. (exposition de groupe). Sa première exposition personnelle a lieu l’année suivante à la Galerie Mathias Fels (Paris). Son art est également connu à l’étranger : en 1966, il participe à la XIème biennale de Sao Paulo au Brésil, et expose l’année suivante 300 pots rouges remplis de ciment à la Kunsthalle de Düsseldorf ( Allemagne). En 1968, il réalise un environnement chez un collectionneur : cette installation marque la première apparition du carrelage avec joints noirs dans l’art de Jean-Pierre Raynaud. L’année suivante, il commence la construction de sa maison à La Celle Saint-Cloud. Cette maison symbolise 24 ans de recherche sur l’espace. Il décide de l’ouvrir au public en 1974 pour finalement la détruire en 1993, et en exposer les morceaux au Musée D'art Contemporain de Bordeaux. Le Mastaba, maison située à La Garennes-Colombe, reste l’autre célèbre construction de Jean-Pierre Raynaud. Elle est devenue aujourd'hui un centre culturel ouvert au public dans lequel on peut découvrir une collection permanente des œuvres de l'artiste et assister à des évènements ponctuels tels que des conférences sur l’art, des pièces de théâtre ou des concerts. Mais Jean-Pierre Raynaud est aussi connu pour ses nombreuses installations, en France comme à l’étranger. En 1973, il réalise les vitraux de L'abbaye cistercienne de Noirlac, un jardin d’eau pour la principauté de Monaco en 1981 ou encore l’installation du « Drapeau » cubain au Palais de la Révolution en 2000, (Dans le cadre de la Biennale de La Havane, à Cuba) pour laquelle il reçoit le prix de l’UNESCO . L’une de ses œuvres les plus célèbres reste Le Pot Doré, réalisé en 1985 pour la Fondation Cartier et exposé à Berlin en 1996 sur le chantier de la Potsdamer Plat, puis à Pékin au cœur de la Cité Interdite. La sculpture est actuellement exposée sur le parvis du Centre National Georges Pompidou, à Paris. Jean-Pierre Raynaud est un artiste très actif et investit, il participe régulièrement à des biennales, organise des expositions collectives et personnelles dans toute l’Europe et remporte de nombreux prix. Plusieurs films sur la vie de l’artiste ont été tournés, dont La Maison de Michelle Porte. (1993, année de destruction de sa maison à la Celle Saint Cloud). Aujourd’hui, l’artiste continue à organiser des expositions, la dernière datant de 2010, présentée à la SEM-ART Gallery de Monaco.