Biographie

Né le 14 juin 1949 à Boulogne-Billancourt, Jean Rolin, fils de médecin militaire, grandit en Bretagne et au Congo. De retour en France, en 1963, il suit des études au lycée Louis-le-Grand. Il milite à l’Union des Jeunesses Communistes Marxistes-Léninistes qui, après 1968, deviendra la Gauche Prolétarienne dont Olivier Rolin, son frère, dirigea la branche armée. Grand reporter pour de nombreux journaux ; son écriture est toujours imprégnée d’ironie.Son ouvrageLa Ligne de front raconte son voyage en Afrique australe à l’époque de l’apartheid. Il a reçu le prix Albert-Londres en 1988. Son troisième roman, Cyrille et Méthode , paraît en 1994, en même temps que le douloureux récit autobiographique Joséphine .Dans L’Organisation , couronné par le prix Médicis en 1996, Jean Rolin convoque ses souvenirs dans un groupe d’extrême gauche. Dans Terminal Frigo , on retrouve Saint-Nazaire où il milita pour la Gauche Prolétarienne en s’établissant dans les chantiersEn 2000, il est lauréat du prix Louis-Guilloux pour Campagnes, où il évoque le siège de Sarajevo et la guerre de l'ex-Yougoslavie.L'Homme qui a vu l'ours , recueil d’articles écrits entre 1980 et 2005 (Libération , Lui , Le Figaro , Le Monde …) reçoit en 2006 le prix Ptolémée (17e Festival international de géographie de Saint-Dié-des-Vosges). En 2013, dans Ormuz , il donne vie à un homme qui, en dépit d'un solide penchant pour l’alcool et la mythomanie, décide de traverser à la nage le détroit d’Ormuz.

Bibliographie sélective

  • Ormuz , POL, 2013
  • Le ravissement de Britney Spears , POL, 2011
  • L'homme qui a vu l'ours : reportages et autres articles : 1980-2005 , POL, 2006
  • Terminal Frigo , POL. 2005
  • Campagnes , Gallimard, 2000
  • L'Organisation , Gallimard, 1996
  • Joséphine , Gallimard, 1994
  • La ligne de front : un voyage en Afrique australe , Quai Voltaire, 1988
  • L'or du scaphandrier , Lattès, 1983

© Photo Georges Seguin (Okki)

Biographie de la Documentation de Radio France, le 30/09/2013

actualités sur Jean Rolin