Biographie

Jeannette Bougrab est née le 26 août 1973 à Châteauroux (Indre), son père ancien harki est ouvrier métallurgiste. Après des études de droit à Orléans, elle obtient un DEA (1997) puis un doctorat (2002) en droit public à la Sorbonne. Elle commence par occuper une fonction de juriste au Conseil Constitutionnel où elle est remarquée par le gaulliste Pierre Mazeaud, puis elle devient Maître de Conférences en Droit Public à la Sorbonne jusqu’en 2007 puis à l'Institut d'études politiques de Paris jusqu’en 2009.

En 2002, grâce au soutien de Pierre Mazeaud elle est nommée membre du Haut conseil à l'intégration. La même année elle entre à l’UMP sous la présidence d'Alain Juppé et accepte la fonction de secrétaire nationale chargée d'un rapport sur « Les discriminations dans l’accès au marché de l’emploi ». En 2004, Nicolas Sarkozy, nouveau président de l’UMP, lui confie le secrétariat national des nouvelles adhésions, aux côtés d'Yves Jégo.

Candidate aux élections législatives de juin 2007 dans la 18e circonscription de Paris, elle est battue par le socialiste Christophe Caresche. Trois mois plus tard elle est nommée par décret comme maître des requêtes au Conseil d'État. En janvier 2010, on lui confie de nouvelles responsabilités en tant que présidente du Conseil d'Administration de l'Agence Nationale pour la Cohésion Sociale et l'Egalité des Chances (ACSE) puis le 16 avril, elle occupe la présidence de la HALDE, remplaçant Louis Schweitzer jusqu’au 14 Novembre 2010, date à laquelle elle entre dans le gouvernement Fillon III en tant que secrétaire d'État à la Jeunesse et à la vie associative jusqu’au 10 mai 2012.

Elle est aussi membre du conseil d’administration de l’Institut du monde arabe, du Conseil d'analyse de la société et du Conseil d'Orientation et de Réflexion de l'Assurance (CORA).

Elle se revendique de droite, partisane du gaullisme social. Favorable au mariage homosexuel et à l'adoption d'enfants par des couples homosexuels. Dans son rapport sur Les Discriminations dans l’accès au marché de l’emploi , elle se montre réservée quant à la notion de discrimination positive, lui préférant la notion de « mobilisation positive » et s’oppose aux quotas ethniques.

Bibliographie

  • Aux origines de la Constitution de la IVe République (2002)
  • Les discriminations positives ( 2007)

Distinctions

  • Chevalier de l'ordre national du Mérite
  • Prix Thorlet décerné par l'Académie des sciences morales et politiques (2002)

Site personnel Jeannette BOUGRAB

(Biographie de la Documentation de Radio France, mai 2012)

actualités sur Jeannette Bougrab