Biographie

Né en 1960, Joël Chapron fait tout d'abord des études de russe à la Sorbonne avant d'entrer à l'École supérieure des interprètes et traducteurs (ESIT) de Paris et de devenir interprète de conférence. Il entre simultanément aux Dictionnaires Le Robert (1986-1992) comme rédacteur et correcteur. Il mène parallèlement une carrière de sous-titreur (plus de 80 films en langue russe) et de traducteur de scénarios. Il travaille, dans le cadre de différentes missions effectuées en Europe centrale et en ex-URSS, pour la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD), le Centre national de la cinématographie, Europa-Cinemas et l’Observatoire européen de l’audiovisuel, et collabore à plusieurs coproductions franco-russes (dont Une vie indépendante de Vitali Kanevski et Est-Ouest de Régis Wargnier). En 1995, il est nommé responsable des pays d’Europe centrale et orientale à Unifrance, l’organisme de promotion du cinéma français à l’étranger. Il collabore depuis plus de quinze ans au Festival de Cannes pour lequel il établit une présélection des films de l’ex-URSS et des pays de l'Europe de l'Est. Depuis 2006, Joël Chapron présélectionne également des films des pays d'Europe de l'Est pour le festival de Locarno. Après avoir été pendant plusieurs années chercheur associé au Laboratoire Culture et Communication de l’université d’Avignon, il y a été nommé, par décret au Journal officiel , professeur associé en septembre 2009. Joël Chapron est l’auteur de nombreux articles, pour la presse française et étrangère, notamment sur les cinématographies des pays de l’Est. Il a publié en Russie en 2011 une étude sur Les Principes et mécanismes de financement du cinéma français , en collaboration avec Priscilla Gessati (éd. Azbouka-Attikous, en langue russe). Il est l’auteur d’un très grand article consacré à Vingt-cinq ans d’industrie cinématographique postsoviétique (à paraître dans CinémAction , spécial Cinéma russe, en 2013).