Biographie

Photographe du réel et de terrain, Johann cherche sans relâche à trouver toujours le bon point d’équilibre entre volonté journalistique d’informer et volonté artistique. Partir de l’actualité, le plus souvent, mais rechercher d’emblée la portée sociologique ou historique d’un sujet, avec cette constante exigence de trouver un rafraîchissement iconographique tout en maintenant le propos clair. Qu’il nous parle des Chrétiens « born-again » ou de la nouvelle économie indienne, des révolutions arabes ou de la nuit, ce théâtre où chacun peut se refaire ou s’afficher autrement, la pureté, la beauté et l’énergie des nouveaux départs est toujours présente. Ensuite, inévitablement, viennent l’usure, la corruption, la dégradation. Il faut attendre alors le prochain recommencement. Cycle de la vie, qui doit toujours, impérativement, renaître de ses cendres.

Plus récemment, une certaine révolte contre l’injustice et notre système capitaliste totalement débridé, se font de plus en plus sentir. Est-ce l’Inde qui en premier lui montra la possibilité de véritables gouffres sociaux entre les hommes? Quoiqu’il en soit, l’idée que le système socio-économique occidental, devenu sauvage, et se répandant partout, nécessite en toute urgence un nouveau départ, n’est évidemment pas étrangère à la pensée de l’auteur.