Biographie

Josef Nadj , est né en 1957 à Kanizsa (province de Voïvodine, en ex-Yougoslavie, actuelle Serbie). Après avoir étudié à Budapest l'histoire de l'art et de la musique, les arts martiaux et le théâtre, il s'installe à Paris en 1980 et prend des cours de mime avec Marcel Marceau et Etienne Decroux. Il découvre la danse contemporaine alors en pleine expansion avec François Verret, Catherine Diverrès et Mark Tompkins et il participe à quelque-unes de leurs créations. En 1983, il commence l'enseignement de l'art du geste (en France et en Hongrie). En 1986, il crée sa compagnie, Théâtre Jel et crée sa première chorégraphie Canard Pékinois. Ses premières oeuvres sont inspirées des souvenirs de son village natal et de ses lectures d'auteurs hongrois. A partir de Woyzeck il s'appuie sur l'oeuvre de grands écrivains tels que Borges (Les Commentaires d'Habacuc), Beckett (Le Vent dans le sac), Kafka (Les Veilleurs), Schulz (Les Philosophes), Roussel (Poussière de soleils), Michaux (Asobu). Il noue une relation étroite entre arts plastiques, musique et danse. Directeur du Centre chorégraphique national d'Orléans depuis 1995, Josef Nadj est aussi sculpteur, dessinateur et photographe.

Principales chorégraphies :

  • 1987 : Canard pékinois
  • 1989 : La Mort de l'empereur
  • 1992 : Les Echelles d'Orphée
  • 1994 : Woyzeck ou l'Ébauche du vertige
  • 1996 : Les Commentaires d'Habacuc
  • 1999 : Le Temps du repli
  • 2002 : Journal d'un inconnu
  • 2006 : Asobu (jeu)
  • 2009 : Entracte en collaboration musicale avec Akosh Szelevenyi
  • 2012 : ATEM, le souffle sur une musique originale d'Alain Mahé
  • 2013 : OZOON

Biographie de la Documentation de Radio France, 03/2013

actualités sur Josef Nadj