Biographie

Née en 1941 en Bulgarie, Julia Kristeva vit en France depuis 1965. A cette époque, étudiante en littérature française, elle commence une thèse sur le Nouveau Roman et bénéficie d’une bourse. Par le biais de Tzvetan Todorov, elle va rencontrer Gérard Genette et Roland Barthes qui la mettent en contact avec le groupe Tel Quel, et avec Philippe Sollers, son futur mari. Elle réoriente ses recherches sur les origines du roman et consacre sa thèse (1968) à ce roman d’Antoine de La Salle « Le petit Jehan de Saintré ». Ensuite, elle poursuit son travail sur la littérature contemporaine qui donne lieu à une thèse d’état « La révolution du langage poétique ». Cette approche du langage la conduit aux problèmes de la normalité psychique, de la psychose, de la dépression, et de l’apprentissage du langage par l’enfant et à la psychanalyse.

Aujourd’hui elle conjugue plusieurs activités : l’écriture (une trentaine d’ouvrages), la psychanalyse (membre titulaire de la Société Psychanalytique de Paris et l’enseignement (professeur émérite de l’université Paris 7 - Diderot). Elle siège au Conseil économique et social et est présidente d'honneur du Conseil national "Handicap : sensibiliser, informer, former".Elle est Docteur Honoris Causa de nombreuses universités aux Etats-Unis, au Canada et en Europe où elle enseigne régulièrement.

Distinctions

Chevalier des Arts et des lettres (1987) – Prix Henry Hertz (1989) – Chevalier de l’Ordre national du Mérite (1991) – Chevalier de la Légion d’honneur (1997) – membre de l’Institut universitaire de France (2000) – Membre de la British Academy (2002) – Membre de l’Académie universelle des cultures (2002) – Officier de la Légion d’honneur (2008) -Commandeur de l’ordre national du Mérite (2011)

Bibliographie récente

  • Pulsions du temps (Fayard, 2013)
  • Visions capitales : arts et rituels de la décapitation (La Martinière, 2013)
  • Leur regard perce nos ombres : échange (Fayard, 2011)
  • (Re)découvrir l’œuvre de Simone de Beauvoir (Le Bord de l’eau, 2008)
  • Polylogue (Seuil, 2008
  • Thérèse mon amour : Sainte Thérèse d’Avila (Fayard, 2008)
  • Cet incroyable besoin de croire (Bayard, 2007)
  • Pouvoirs et limites de la psychanalyse Vol 3 (Fayard, 2005)
  • L’amour de soi et ses avatars (Pleins feux, 2005)
  • Des Chinoises (Pauvert, 2005)
  • Meurtre à Byzance (Fayard, 2004)
  • Le génie féminin vol 3 Colette (Fayard, 2002)
  • Le génie féminin vol 2 Mélanie Klein (Fayard, 2000)
  • Le génie féminin vol 1 Hannah Arendt (Fayard, 1999)

Biographie de la Documentation de Radio France, Juin 2013

actualités sur Julia Kristeva