Biographie

Biographie :

Ses recherches portent sur les nouveaux supraconducteurs en utilisant la RMN, une technique de mesure proche de l'imagerie médicale. Il est également impliqué dans de nombreuses activités de vulgarisation, notamment dans les lycées. Il a été chargé par le CNRS d'organiser en 2011 l'Année de la supraconductivité partout en France.

La supraconductivité est un phénomène caractérisé par l'absence de résistance électrique et l'expulsion du champ magnétique à l’intérieur de certains matériaux dits supraconducteurs. La supraconductivité se manifeste à des températures très basses, proches du zéro absolu (-273,15 °C). Elle permet de transporter de l'électricité sans perte d'énergie et de réaliser des lévitations spectaculaires. Elle offre un champ élargi de recherches pour la conception de nouveaux matériaux. Les supraconducteurs sont déjà utilisés dans de nombreux domaines : électricité, médical, électronique ou même pour des trains. De nombreuses applications sont déjà opérationnelles en laboratoire, et pourront s’étendre partout dans nos villes et nos habitats, si les méthodes de refroidissement deviennent moins coûteuses, ou mieux encore, si on découvre des matériaux supraconducteurs sans qu’on ait besoin de les refroidir. Si cela arrive, alors on peut s’attendre à une véritable révolution tant du point de vue des énergies et de l’environnement que du transport ou de l’informatique.

En 2011, Julien Bobroff a reçu le Prix Jean Perrin, prix de popularisation de la science. Il lui a été attribué pour ses actions en faveur de la diffusion de la physique et pour son implication dans la réussite des événements liés à l’Année de la Supraconductivité (pour les 100 ans de la découverte de la supraconductivité).

Bibliographie

Article: Une supraconductivité magnétique ? La Recherche (Paris. 1970), 456 (10/2011)

Site de la supraconductivité

actualités sur Julien Bobroff