Biographie

Julien Dray est né le 5 mars 1955 à Oran, en Algérie. Très engagé dans le militantisme étudiant dans les années 1970, il est l’un des fondateurs de l’Unef-ID. Diplômé d’histoire-géographie et de sciences économiques, il est exclu de la LCR en 1981 et rejoint le PS. En 1984, il fonde SOS Racisme avec, entre autres, Harlem Désir. Député de la 10e circonscription de l’Essonne de 1988 à 2012 (succédé par Malek Boutih) et conseiller régional d’Ile-de-France depuis 1998, il se place sur l’aile gauche du parti. Ami de longue date de Ségolène Royal, il est l’un de ses tout premiers soutiens lorsque celle-ci annonce, à l’automne 2005, qu’elle envisage d’être candidate à l’investiture socialiste pour l’élection présidentielle de 2007. Il a, depuis lors, affiché son soutien à la présidente de la région Poitou-Charentes. Dray a fait partie de son équipe restreinte de campagne présidentielle, en qualité de « Conseiller chargé de la coordination des portes paroles ». Julien Dray est franc-maçon, affilié au Grand Orient de France et a été l'un des administrateurs de l’association des amis de l’Institut François-Mitterrand. Fin 1999, Julien Dray est mis en cause dans une enquête préliminaire pour l'achat d'une montre d'une valeur de 250 000 francs (38 000 euros), dont 150 000 francs payés en liquide. L'affaire est finalement classée sans suite. Le 30 mars 2012, il est victime d'un malaise cardiaque et ne fait son réel retour en politique qu'en 2015 en étant candidat PS pour les régionales en Île-de-France. Mais pour ce scrutin, il quitte l'Essonne pour le Val-de-Marne.

Biographie de la Documentation de Radio France - janvier 2016

actualités sur Julien Dray