Biographie

Juliette Noureddine, communément appelée Juliette, d’origine kabyle, est née à Paris et s’installe à Toulouse à l’âge de 13 ans. Son père est saxophoniste à l’orchestre du Capitole de Toulouse. Elle baigne dans un univers musical, aux influences aussi variées que le jazz, la musique arabe, la chanson populaire et la musique classique. Aux études universitaires de musicologie et de lettres, elle préfère chanter dans des bars et des cabarets en interprétant Brel, Vian ou Piaf. En 1985, elle inaugure les Découvertes de jeunes talents du festival de Bourges. Le Festival de Lormes et les Francofolies de la Rochelle l’accueillent aussi en 2004. Très présente sur scène, et fan de Jean Guidoni, elle assure la première partie du chanteur en 1990 et rencontre à cette occasion Pierre Philippe, parolier du chanteur avec lequel elle continue de collaborer par la suite. Passionnée par la scène et le contact avec le public, elle effectue de nombreuses tournées : en France en 2002, une tournée appelée Deux pianos en 2005, au Canada en 2006 et au Japon en 2011. Elle se produit également sur différentes scènes de la capitale : à l’Olympia en 1998 et 2008, salle Gaveau en 2004 à l’occasion des 20 ans de sa carrière, au Grand Rex en 2005, au Châtelet en 2007 et aux Folies Bergères en 2011. Eclectique et curieuse, Juliette expérimente la lecture de textes littéraires, écrit un livre Mensonges et autres confidences , et produit une émission radio sur France Musique intitulée Juliette ou la clé des sons . Outre ses talents d’écrivain et d’animatrice, elle signe la mise en scène du spectacle de François Morel Un soir, des lions au Théâtre du Rond-Point à Paris. Artiste émouvante et drôle, Juliette explore toutes les émotions : « Sur scène je vais aux extrêmes, de la douceur au drame et à la farce ».

Discographie :

  • 1987 : Juliette
  • 1991 : ¿Que tal?
  • 1993 : Irrésistible
  • 1995 : Juliette chante aux Halles
  • 1998 : Deux pianos
  • 1998 : Assassins sans couteaux
  • 2001 : Sur l'oreiller
  • 2002 : Le Festin de Juliette
  • 2004 : Ma vie, mon œuvre
  • 2005 : Mutatis mutandis
  • 2008 : Bijoux & babioles
  • 2011 : No Parano

Disctinctions :

  • Grand prix de la Chanson française à Sarrebruck e n 1990
  • Tremplin de la chanson des Hauts-de-Seine en 1991****

  • Académie Charles-Cros en 1996
  • Victoires de la musique dans la catégorie Artiste interprète féminine en 1997 et 2006
  • Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres en 2006

Sites internet :

Site officiel

Profil Facebook

Biographie des documentations de Radio France 16/01/2012

actualités sur Juliette