Biographie

Juliette Gréco est née le 7 février 1927 à Montpellier (Hérault). Elle arrive à Paris en 1933. Durant l’Occupation, sa mère, résistante, est arrêtée puis déportée. Juliette Gréco se réfugie alors chez la comédienne Hélène Duc qui la poussera à faire quelques pas dans le théâtre. A la Libération, elle découvre le bouillonnement de Saint-Germain-des-Prés , y fait ses premiers tours de chant, et rencontre des personnalités comme Boris Vian, Jean-Paul Sartre et Joseph Kosma. Elle deviendra la muse de ce noyau intellectuel et artistique. Elle enregistre son premier album en 1951, rencontre Miles Davis avec lequel elle a une liaison.

Au cours des années cinquante, Juliette Gréco entame une carrière parallèle d’actrice , sous la direction de John Huston, Richard Fleisher et Orson Welles. En 1954, elle épouse l’acteur Philippe Lemaire rencontré lors d’un tournage avec Jean-Pierre Melville. Dans les années soixante, elle revient à la chanson, fait découvrir Jacques Brel, Serge Gainsbourg, Guy Béart et Léo Ferré. Elle joue un rôle important dans la série télé Belphégor , puis épouse Michel Piccoli. En 1966, elle partage le Palais de Chaillot avec Georges Brassens. Au début des années 70, le succès de Juliette Gréco fléchit. Elle se cherche, change plusieurs fois de maisons de disque. Gérard Jouannest devient son pianiste-compositeur-arrangeur attitré.

Dans les années 80, Juliette Gréco sort ses mémoires sous le titre Jujube. Elle retrouve l’Olympia et continue à enregistrer. Elle chante Jean Ferrat et Boris Vian. En 1989, elle épouse Gérard Jouannest. Empreints des idées de gauche, ses récitals sont de plus engagés. Sa longue carrière est récompensée à plusieurs reprises . N’oubliant pas ses engagements politiques, elle cosigne, en 2009, avec Pierre Arditi, Maxime Le Forestier, Michel Piccoli une lettre ouverte appelant à voter la loi Création et Internet.

En octobre 2013, elle sort un album Greco chante Brel.

Discographie sélective

  • Je suis comme je suis 1951
  • Chante Gainsbourg 1959
  • L’amour à la papa 1964
  • Mon fils chante 1972
  • Greco 83 1983
  • Greco 88 1988
  • Rubans rouges et toiles noires 1993
  • Le temps d’une chanson 2006
  • Ca se traverse et c'est beau , 2012
  • Greco chante Brel , 2013

Filmographie sélective

  • Orphée de Jean Cocteau 1950
  • Quand tu liras cette lettre de Jean-Pierre Melville 1953
  • Bonjour tristesse d’Otto Preminger 1958
  • Les racines du ciel de John Huston 1958
  • Le grand risque de Richard Fleisher 1961
  • Belphégor ou le Fantôme du Louvre de Claude Barma 1965

__

Distinctions

  • Victoires d’Honneur aux Victoires de la Musique 2007
  • Prix Édith-Piaf 1951
  • Grand Prix du disque 1952
  • Grand Prix de l'Académie Charles-Cros1964
  • Chevalier de la Légion d'Honneur 1984
  • Insigne d'Officier de l'Ordre national du Mérite 1999
  • Victoire d'honneur pour sa carrière aux Victoires de la Musique 2007
  • Médaille d'or de la Sacem pour ses 60 ans de carrière 2009

Biographie de la Documentation de Radio France, octobre 2013

actualités sur Juliette Gréco

Voir plus