Biographie

Né en 1970, Kamel Daoud est un écrivain et journaliste algérien d'expression française. Fils d'un gendarme, il suit des études de lettres françaises à l'université après un bac en mathématiques. En 1994, il entre au Quotidien d'Oran, troisième quotidien national francophone d’Algérie, où il a longtemps été rédacteur en chef et où il tient depuis douze ans la chronique quotidienne la plus lue du pays. Ses articles sont régulièrement repris par la presse française (Libération, Le Monde, Courrier international...) et publiés dans Slate Afrique. Il est également éditorialiste au journal électronique Algérie-focus. En février 2011, dans une manifestation dans le cadre du printemps arabe, il est brièvement arrêté. Le 14 novembre 2011, Kamel Daoud est nommé pour le Prix Wepler-Fondation La Poste, qui échoit finalement à Éric Laurrent. Il est l’auteur de plusieurs récits dont certains ont été réunis dans le recueil Le Minotaure 504 – initialement paru à Alger, sous le titre La Préface du nègre et distingué par le Prix Mohammed Dib du meilleur recueil de nouvelles en 2008. Traduit en allemand et en italien, salué par la critique française, Le Minotaure 504 figure sur la sélection finale du prix Wepler et sur celle du Goncourt de la nouvelle 2011. En octobre 2013, il sort son roman Meursault, Contre-enquête, qui s'inspire de celui d'Albert Camus, L'Étranger : le narrateur est en effet le frère de « l'Arabe » tué par Mersault. Le livre est présent dans la première sélection du prix Goncourt 2014.

Bibliographie :

  • Raïna raïkoum, Dar El Gharb, 2002
  • La Fable du Nain, Dar El Gharb, 2003
  • L'Arabe et le vaste pays de ô..., Barzakh, 2008
  • Ô Pharaon, Dar El Gharb, 2005
  • Minotaure 504, Sabine Wespieser, 2011
  • Meursault, contre-enquête, Barzakh, 2013 et Actes Sud, 2014

Biographie de la Documentation de Radio France, octobre 2014

actualités sur Kamel Daoud