Biographie

Karin Viard est née le 24 janvier 1966 à Rouen. Elle effectue deux années d'études au Conservatoire de la ville. A 17 ans, bac en poche, elle s'installe à Paris où elle suit les cours de comédie de Vera Gregh et de Blanche Salant. Elle débute au cinéma en jouant des rôles comiques dans Tatie Danielle en 1990 puis dans Delicatessen en 1991.

Rapidement elle interprète des premiers rôles. Dans La nouvelle Eve de Catherine Corsini elle est une célibataire hyperactive, "un rôle de fille drôle mais flippée", comme elle le définit elle-même, qui sera un peu sa marque de fabrique. Changement de registre avec Haut les coeurs ! d e Solveig Anspach dans lequel elle est une femme atteinte d'un cancer. Grâce à ce rôle elle remporte le César de la meilleure actrice en 2000. Elle participe à des comédies chorales comme Embrassez qui vous voudrez de Michel Blanc en 2002, qui lui permet de recevoir le César du meilleur second rôle féminin.

En 2009, elle fait partie du projet original des frères Arnaud et Jean-Marie Larrieu Les derniers jours du monde aux côtés de Mathieu Amalric. En 2010, elle est dans la comédie chorale de François Ozon Potiche dans laquelle elle retrouve Fabrice Luchini. Elle partage aussi l'affiche avec Michel Aumont dans le drame contemporain, Les Invités de mon père .

Elle commence l'année 2011 en donnant la réplique à François Damiens dans le film de Dany Boon, Rien à déclarer . Elle retrouve ensuite Cédric Klapisch pour la comédie dramatique Ma part du gâteau , dans laquelle elle interprète une mère de famille au chômage aux côtés de Gilles Lellouche. La même année, elle fait partie de l'équipe de policiers de la brigade de protection des mineurs dans le drame Polisse de Maïwenn qui remporte le prix du jury au Festival de Cannes. Pour ce film elle obtient le Globe de cristal de la meilleure actrice. Début 2012, elle interprète une animatrice radio dans Parlez-moi de vous , son rôle est inspiré de Macha Béranger qui a animé durant des décennies l'émissionAllô Macha sur France Inter. En 2013 elle a reçu le prix d'interprétation féminine pour Lulu femme nue lors du Festival de Sarlat.

Filmographie sélective :

  • 1990 : Tatie Danielle , d'Étienne Chatiliez
  • 1991 : Delicatessen , de Jean-Pierre Jeunet et Marc Caro
  • 1992 : Riens du tout , de Cédric Klapisch
  • 1993 : La Nage indienne , de Xavier Durringer
  • 1994 : La Séparation , de Christian Vincent
  • 1994 : Le Fils préféré , de Nicole Garcia
  • 1995 : Adultère (mode d'emploi) , de Christine Pascal
  • 1996 : Le Journal du séducteur , de Danièle Dubroux
  • 1996 : Fourbi , d'Alain Tanner
  • 1997 : Les Randonneurs , de Philippe Harel
  • 1999 : La Nouvelle Ève , de Catherine Corsini
  • 1999 : Mes amis , de Michel Hazanavicius
  • 1999 : Haut les cœurs ! , de Sólveig Anspach
  • 2000 : La Parenthèse enchantée , de Michel Spinosa
  • 2001 : L'Emploi du temps , de Laurent Cantet
  • 2001 : Reines d'un jour , de Marion Vernoux
  • 2002 : Embrassez qui vous voudrez , de Michel Blanc
  • 2004 : Le Rôle de sa vie , de François Favrat
  • 2005 : Le Couperet , de Costa-Gavras
  • 2007 : La Face cachée de Bernard Campan
  • 2008 : Paris de Cédric Klapisch
  • 2009 : Le Bal des actrices de Maiwenn Le Besco
  • 2009 : Le code a changé de Danièle Thompson
  • 2009 : Les Derniers Jours du monde d’Arnaud et Jean-Marie Larrieu
  • 2010 : Les Invités de mon père d'Anne Le Ny
  • 2010 : Potiche de François Ozon
  • 2011 : Rien à déclarer de Dany Boon
  • 2011 : Ma part du gâteau de Cédric Klapisch
  • 2011 : Polisse de Maïwenn
  • 2011 : Le Skylab de Julie Delpy
  • 2012 : Parlez moi de vous de Pierre Pinaud

  • 2012 : Yann Piat, chronique d'un assassinat d'Antoine de Caunes (téléfilm)

  • 2013 : Lulu femme nue de Sólveig Anspach
  • 2013 : L'amour est un crime parfait d’Arnaud et Jean-Marie Larrieu

Biographie de la Documentation de Radio France, janvier 2013

Photo © CC Georges Biard 2012

actualités sur Karin Viard