Biographie

Kenneth White est né en 1936 à Glasgow. Il passe son enfance dans un village maritime sur la côte ouest de l’Ecosse où son père travaille pour les chemins de fer. A l’adolescence, il gagne un peu d’argent avec le ramassage de coquillages ou le contrôle sur les bateaux. Il découvre des auteurs comme Thoreau, Whitman ou Melville. Il suit des études de lettres françaises et allemandes à l’Université de Glasgow, entrecoupée d’une année à Munich. Nommé meilleur étudiant de la faculté de lettres, il décroche une bourse d’études pour deux années qu’il passe à Paris où il s’intéresse particulièrement au surréalisme. Ses écrits poétiques sont publiés en France et il se fait remarquer par André Breton. Il conjugue dès lors les carrières d’enseignant et d’écrivain nomade avec notamment des séjours en Asie. En 1979, il soutient une thèse de doctorat sur le « nomadisme intellectuel » et adopte la nationalité française. En 1983, il reçoit le Médicis étranger pour La Route bleue , récit de son voyage au Labrador. Il fonde en 1989 l’Institut international de géopoétique , groupe de réflexion qui vise à théoriser le rapport Homme-Terre en envisageant ses implications écologiques, psychologiques et intellectuelles. En 1992, il produit pour France Culture dans le cadre des Ateliers de création radiophonique avec la complicité du jazzman Steve Lacy, qui avait mis en musique plusieurs de ses poèmes. En 2005, il publie La Maison des marées , qui évoque son « ermitage breton ». En 2006, Le Rôdeur des confins relate quelques uns de ses voyages. Primé par l’Académie française, Les Affinités extrêmes , essai publié en 2009, rend hommage à des écrivains de langue française.

Bibliographie sélective : - En toute candeur (Mercure de France, 1964)

  • Les limbes incandescents (Les Lettres Nouvelles, 1976)
  • Dérives (Lettres Nouvelles-Maurice Nadeau, 1978)
  • La Figure du Dehors (Grasset, 1982)
  • La Route bleue (Grasset, 1983)
  • Lettres de Gourgounel (Grasset-Cahiers rouges, réed.1986)
  • Les Rives du silence (Mercure de France 1998)
  • La Maison des marées (Albin Michel, 2005)
  • Le rôdeur des confins (Albin Michel 2006)
  • Un monde ouvert (Gallimard, Collection Poésie 2007)
  • Les Affinités extrêmes (Albin Michel, 2009)

Photo DR © Yves TennevinBiographie réalisée par la Documentation de Radio France, mise à jour le 17/7/2012.