Biographie

Née en 1960 à Taroudant (Maroc), Khadija Radi est diplômée de l’ISCAE (Institut supérieur de commerce et d’administration des entreprises). Elle milite depuis 1983 pour les droits de l’homme au Maroc et est membre du parti d’extrême-gauche Annahj addimocrati (Voie démocratique). Elle a longtemps travaillé au ministère des Finances en tant qu’ingénieure statisticienne. Elle a été une des premières femmes à rejoindre l’Association marocaine des droits de l’homme (AMDH) et la première à la présider (de 2007 à 2013). Son combat en faveur de la libération des prisonniers politiques et d’opinion lui a valu pressions et harcèlements de la part du régime. Elle coordonne un réseau d’ONG des droits de l’homme et est très engagée aux côtés du Mouvement du 20 février qui, dans le sillage des Printemps arabes, revendique des réformes politiques et sociales. En décembre 2013, elle a reçu le prestigieux prix des Nations unies pour la cause des droits de l'homme.

Biographie de la Documentation de Radio France (mars 2014)

actualités sur Khadija Ryadi