Biographie

Née à New York le 21 juin 1986, l'auteur compositeur interprète Elisabeth Grant devient, sous les conseils de ses directeurs artistiques, la très glamour Lana Del Rey, nom de scène associant le terme Del Rey, berline compacte brésilienne des années 80 avec le prénom de l'actrice hollywoodienne Lana Turner. Démesure collant parfaitement avec le personnage de Lana Del Rey, surnommée par le journal Libération "Lolita des années 50 à l'air gangsta des temps modernes" et '"ovni plastique". C'est dans l'ombre que sa carrière débute en 2009 avec un maxi intitulé Kill kill puis un album produit par David Kahne et qui ne sera jamais publié. Mais en 2010 - 2011, le succès prodigieux de son clip Vidéo Games , buzz de l'année sur le net, propulse Lana Del Rey au rang de phénomène star. Ou starlette ? Bref une découverte Internet particulièrement controversée.

Vidéo Games , à la fois chanson et clip, nous plonge dans les rues de Los Angeles avec ses starlettes, ses skateboaders et notre Lana se filmant elle-même, en sublime boudeuse à la voix suave. Vidéo Games fait le tour de l'univers des internautes, bientôt suivi par un bref concert au Nouveau Casino de Paris le 7 novembre 2011 qui affiche complet et déchaîne le public. Puis en janvier 2012, sortie de son album Born to die , le clip de cette chanson réalisé au Château de Fontainebleau en présence de deux tigres affriolants ayant eu un grand succès sur le net. Même engouement pour l'album, "Born to die" se classant une semaine après sa sortie en tête des ventes dans six pays européens dont la France. Carrière débutante et explosive (buzz ou bluff ? se demande le journal Libération ), parcours atypique d'une des artistes les plus tweetées et facebookées de la planète, le phénomène Lana Del Rey ne laisse jamais indifférent. Surnommée tour à tour "La Justin Bieber des grands", "la pin up des débuts d'Hollywood", la "beauté fatale au talent fou", " la tête de batracien carnassier", Lana Del Rey déchaîne passions et polémiques. Accusée de plagiat pour ses tubes, critiquée pour ses prestations en live, Lana préfère annuler sa tournée australienne prévue fin février 2012.

"Vous savez, je n'aime pas être au coeur d'une controverse, ce n'est pas dans ma nature" confie Lana au Journal Libération du 9 décembre 2011, son but ultime consistant à "être une bonne personne".

Discographie :

  • Born to die (2012)

Site officiel de Lana Del Rey

Biographie de la Documentation de Radio France, 10/02/2012

actualités sur Lana Del Rey