Biographie

Le Dalaï-Lama est le guide spirituel du bouddhisme tibétain. Il est considéré comme une émanation du bodhisattva de la compassion. Les Dalaï-Lamas sont vénérés par les Tibétains comme des dieux chargés de la représentation et de la protection du Tibet et du peuple tibétain.

Les bodhisattvas choisissent, suivant la voie du Mahayana, de renaître pour le bien de tous les êtres. Chaque Dalaï-Lama est considéré comme une réincarnation du premier, Gedun Drub (1391-1474).

Depuis 1935 jusqu'à aujourd'hui, c'est Tenzin Gyatso (བསྟན་འཛིན་རྒྱ་མཚོ་) qui est la 14e incarnation du Dalaï-Lama. Moine bouddhiste de l'école gelugpa, il est intronisé chef temporel et spirituel des Tibétains le 17 novembre 1950, un mois après le début de l'intervention de l'armée chinoise au Tibet. L'Accord en 17 points sur la libération pacifique du Tibet est conclu le 23 mai 1951 à Pékin entre des délégués du XIVe dalaï-lama et de la République populaire de Chine : le Tibet, qui connaissait depuis 1912 une indépendance de fait, marque pour Pékin le retour du Tibet sous la souveraineté chinoise. En 1959, il s'exile en Inde où il crée le gouvernement tibétain en exil qu'il dirige jusqu'en mars 2011, date de sa retraite politique à la faveur d'une démocratie tibétaine. Il plaide pour l'indépendance du Tibet jusqu'en 1973, puis pour ce qu'il appelle l'« autonomie réelle » de l'ensemble du Tibet à l'intérieur de la Chine.

Nomade tibétain dans le comté de Yushu, Chine

28'44

Le Tibet du XXIe siècle

Le Dalaï-Lama a "fait un rêve", un rêve où le plateau tibétain serait "un lieu de refuge libre ...

actualités sur Dalaï-Lama