Biographie

Née en 1973, à Douala, au Cameroun d'un père pharmacien et d'une mère enseignante. Léonora Miano commence à écrire dès l'âge de 8 ans pour dit-elle « répondre aux questions auxquelles les adultes ne répondaient pas ». Elle arrive en France à 18 ans pour suivre des études universitaires de lettres. Alors qu'elle écrit en moyenne un roman par an depuis ses seize ans, ce n'est qu'à trente ans qu'elle commence à songer à se faire publier, s'estimant enfin prête. En 2005, parait son premier roman, L’Intérieur de la nuit , publié chez Plon. Son livre suivant, Contours du jour qui vient , a obtenu le Prix Goncourt des Lycéens en 2006. Dans toute son œuvre, Leonora Miano, dénonce une certaine Afrique, que ce soit celle du continent africain ou celle de la diaspora vivant en France. Elle dénonce également le racisme voilé de la société française ainsi que les clichés qui pèsent sur les femmes, et encore davantage sur les femmes noires. En 2008, Leonora Miano a été naturalisée française, un choix « pas évident », car elle sait que malgré cela, elle restera une citoyenne de seconde zone. En 2012, elle a publié un recueil de conférences Habiter la frontière et Ecrits pour la parole , un essai sur la présence noire dans la France d’aujourd’hui, qui a été couronné par le prestigieux Prix Seligmann contre le racisme (2012). Elle a par ailleurs reçu le grand Prix littéraire de l’Afrique noire pour l’ensemble de son œuvre en 2012 et en 2013, elle reçoit le Prix Femina pour son roman La saison de l'ombre qui avait obtenu le Grand Prix du roman métis. En 2010, elle a fondé l’association Mahogany, dont « l’objectif est de valoriser les expériences subsahariennes et afrodescendantes. »

Bibliographie :

  • La saison de l'ombre (Grasset, 2013)****

  • Habiter la frontière : conférences , (l’Arche, 2012)
  • Ecrits pour la parole , (l’Arche, 2012)
  • Ces âmes chagrines , (Plon, 2011)
  • Blues pour Elise : séquences afropéennes, saison 1, (Plon, 2010)
  • Les Aubes écarlates : Sanfora cry, (Plon, 2009)
  • Soulfood équatoriales, (Nil, 2009)
  • European soul et autres nouvelles (Flammarion, 2008)
  • Tel des astres éteints , (Plon, 2008)
  • Contours du jour qui vient (Plon, 2006)
  • L’Intérieur de la nuit , (Plon, 2005)

Bibliographie de la documentation de Radio-France, décembre 2013****

actualités sur Léonora Miano