Biographie

Lina Ben Mhenni est née le 22 mai 1983 à Tunis. En 2008-2009, elle part enseigner l’arabe à Boston, dans le cadre du programme Fulbright.

Alors que la révolution tunisienne éclate fin 2010, Lina Ben Mhenni, jeune professeur d’anglais, qui bloggue déjà depuis l’adolescence, est l'une des premières personnes à rapporter ce qui se passe dans son pays. Elle se rend à Sidi Bouzid, lieu de l’auto-immolation de Mohamed Bouazizi, puis à Kasserine, poste des photographies de cadavres et de blessés, interviewe des familles victimes de la répression policière. Au cœur de la révolution, son blog, A Tunisian Girl atteint une renommée mondiale, faisant d'elle un élément central de l'opposition au régime de Ben Ali. Mais elle paye le prix de son engagement : son ordinateur et ses caméras ont été volés dans un cambriolage ; elle a reçu des menaces de mort, même après la fuite de Ben Ali.

Après la révolution, la bloggueuse poursuit son activisme : sa lutte s'inscrit désormais contre le pouvoir en place incarné par le parti islamiste Ennahda. En 2011, elle participe au Oslo Freedom Forum, elle publie un livre chez Indigène éditions, Tunisian Girl, blogueuse pour un printemps arabe , et reçoit le prix du meilleur blog 2011 dans le cadre du concours international The BOBs (Best of Online Activism) organisé par la Deutsche Welle.

En tant que représentante du printemps arabe, Lina Ben Mhenni a été nominée pour le Nobel de la paix 2011, aux côtés des Égyptiens Wael Ghonim et Israa Abdel Fattah. La distinction est finalement décernée le 7 octobre à Ellen Johnson Sirleaf, Leymah Gbowee et Tawakkul Karman.

En 2013, le magazine Arabian Business classe Lina Ben Mhenni parmi les 100 femmes les plus influentes du monde Arabe.

En savoir plus :

A Tunisian Girl, blog de Lina Ben Mhenni

Crédit photo : © CC Habib M’henni, Lina Ben Mhenni à la conférence Tunis Freedom Online, juin 2013.

Biographie de la Documentation de Radio France, mars 2014

actualités sur Lina Ben Mhenni