Considéré comme l’un des meilleurs alpinistes en solitaire, Lionel Daudet (dit « Dod ») est né à Saumur le 4 février 1968. Dès l’enfance, il est attiré par la montagne, et découvre l’escalade à l’adolescence, au Club Alpin Français.

Après avoir obtenu une licence de physique en 1991, il choisit de se consacrer à plein temps à l’alpinisme et réalise en 1993, la première, en hivernale et solitaire, d’une directissime de l’Olan (massif des Ecrins). Se définissant comme un alpiniste nomade, il aime aller vers les autres, et se sentir en symbiose avec les populations vivant au pied des montagnes qu’il gravit ; Ce goût des rencontres lui donne l’envie de faire un tour du monde, en 1996, pendant lequel, il effectue 12 ascensions solitaires de très grandes difficultés, et pour lequel il reçoit le cristal 96 de la FFME (Fédération Française de la Montagne et de l’Escalade)

Après être devenu guide de haute montagne en 1997, il part en Alaska 2 ans plus tard et réalise, avec Sébastien Foissac, l’ouverture d’une voie sur le Burkett Needle ; pour cet exploit, qui nécessitera de passer 25 jours sur une paroi de 1200m en autonomie totale, il reçoit un piolet d’or. En 2002, il envisage une « trilogie des directissimes », mais ce projet d’ascension des trois faces nord en hivernal et en solitaire des Grandes Jorasses, du Cervin et de l’Eiger, ne sera pas aboutit : au Cervin, il restera bloqué pendant 9 jours dans une tempête et devra être amputé de 8 orteils. Préférant s’écarter des grandes courses de très haute altitude pour privilégier des projets plus novateurs, il part le 15 avril 2004 pour une traversée intégrale des arêtes du massif des Ecrins en passant par tous ses sommets. Ce projet, baptisé « Skyline », est bouclé en 55 jours. Cette même année est édité son 1er livre, « La montagne intérieure », dans lequel il raconte son parcours, en s’attachant particulièrement à l’écriture ; très sensible à la littérature, il regrette que les livres de montagne s’attachent trop souvent aux seuls faits.

En 2007, en compagnie d’Isabelle Autissier, il traverse de la Géorgie du Sud par sa longueur, lui sur les cimes et elle sur son voilier. Toujours animé d’un esprit pionnier, Lionel Daudet effectue entre août 2011 et novembre 2012, le 1er tour de France au plus près de ses frontières, sans aucun moyen motorisé.

Bibliographie :

2014 : Le tour de France exactement

2008 : Versant océan - L'ile du bout du monde (avec Isabelle Autissier)

2004 : La montagne intérieure

Son blog

Biographie de la Documentation de Radio france, mai 2014


__