Biographie

Femme de lettres américaine, Louise Erdrich est née en 1954 dans le Minnesota. Fille d’un père allemand et d’une mère indienne Chippewa (Indiens Algonquins du Nord-Est des Etats-Unis), elle a consacré plusieurs romans à l’histoire et la mémoire des indiens d’Amérique du Nord, inscrivant son œuvre dans le courant de la littérature « native », mouvement initié dans les années 1960 par des écrivains indiens tels que Scott Nomaday et James Welch.

Son premier roman, Love Medicine , publié en 1984 aux Etats-Unis, une histoire de deux familles indiennes chippewas dans le Dakota des années 1930, a été salué par Toni Morrison et Philip Roth consacrant Louise Erdrich comme une grande voix de la littérature américaine contemporaine. Avec des romans qui sont à l’image de son parcours (enfance passée dans une réserve indienne du Dakota du Nord), écrits dans un « style dense » et une « construction très faulknérienne », Louise Erdrich raconte la diversité culturelle de l’Amérique et emmène son lecteur sur une route « parsemée de sortilèges et d’enchantements ». Membre du mouvement de la Renaissance amérindienne, Louise Erdrich est aujourd’hui l’auteure d’une quinzaine de livres (romans, poèmes, nouvelles, essais, littérature jeunesse).

Bibliographie sélective :

  • 1986 : l’Amour sorcier , Robert Laffont.
  • 1996 : Bingo Palace , Robert Laffont.
  • 2002 : L’épouse antilope , Albin Michel.
  • 2003 : Dernier rapport sur les miracles à Little No Horse , Albin Michel.
  • 2005 : La chorale des maîtres bouchers , Albin Michel.
  • 2007 : Ce qui a dévoré nos cœurs , Albin Michel.
  • 2008 : Love Medicine , Albin Michel
  • 2010 : La malédiction des colombes , Albin Michel.

Biographie réalisée par les Services de Documentation de Radio France le 12 septembre 2012

Louise Erdrich

28'59

L'Amérique de Louise Erdrich

Elle est l’une des plus grandes voix de la littérature américaine, la plus emblématique des ...

actualités sur Louise Erdrich